Morning meeting AOF France / Europe - Le pétrole devrait encore peser à l'ouverture, espoir avec les stats et les entreprises

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient ouvrir en baisse, toujours pénalisés par le repli du cours du pétrole. Alors que la perspective d'un accord sur la production à l'Opep avait fait rebondir le prix du baril la semaine dernière, la déception et le contrecoup sont violents et emportent les indices actions depuis le début de la semaine. Cependant, un répit pourrait venir des nombreux indicateurs macro du jour, s'ils ressortaient à des niveaux susceptibles de rassurer les opérateurs sur les fondamentaux de l'économie européenne. Les résultats de LVMH et Unibail devraient aussi animer la séance.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire profonde, avec néanmoins une petite mèche basse. Les cours ont repris la tendance précédente, baissière, après une reprise haussière de 2 semaines. Aidé par la baisse des marchés américains et asiatiques, cette nouvelle impulsion baissière devrait permettre à terme la création de nouveaux plus bas sous 4084,68 points. L'invalidation de ce scénario se situe au-dessus de 4465 points, résistance clef.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BOURBON

Bourbon a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 1,1% (-8,6% à taux de change constants) à 1,43 milliard d'euros en 2015. « L'industrie demeurant dans une période de ralentissement prolongé, Bourbon reste concentré sur ce qu'il est en mesure de contrôler : la sécurité, les initiatives de contrôle des coûts et l'efficacité opérationnelle », a commenté Christian Lefèvre, directeur général du groupe de services maritimes. Sur le seul quatrième trimestre, les revenus du groupe ont chuté de 14% (-17,5% à taux de change constants) à 334,2 millions d'euros.

UNIBAIL-RODAMCO

Unibail-Rodamco a vu son résultat net récurrent baisser de 3,5% en 2015 à 1,03 milliard d'euros. Ramené au nombre d'actions, le résultat net récurrent est passé de 10,92 à 10,46 dollars. De leur côté, les loyers nets ont diminué de 0,8% à 1,45 milliard d'euros. Enfin, le patrimoine de la foncière spécialisée dans les centres commerciaux a augmenté de 9,2% à 37,75 milliards d'euros.

VALNEVA

Valneva, société leader dans l’industrie du vaccin, a annoncé qu’il évalue le développement d’un vaccin contre le virus Zika alors que l’infection se propage sur les deux continents américains. Le virus Zika est apparenté au virus de l’encéphalite japonaise, également un flavivirus transmis par piqûres de moustiques, contre lequel Valneva a déjà développé un vaccin qui est aujourd’hui commercialisé aux Etats-Unis, en Europe, au Canada et sur d’autres territoires.

LVMH

LVMH a publié des résultats 2015 record. En excluant la plus-value réalisée en 2014 suite à la distribution en nature des actions Hermès, le résultat net part du groupe est en progression de 20% à 3,573 milliards d'euros. Le résultat opérationnel courant s'établit à 6,605 milliards, en hausse de 16%, une évolution à laquelle participe l'ensemble des métiers. Le chiffre d'affaires a atteint 35,7 milliards, en progression de 16%. La croissance organique des ventes ressort à 6%.

Les chiffres macroéconomiques

A partir de 09h50, les indices définitifs des directeurs d'achats (PMI) Composite (manufacturier + services) de janvier seront publiés pour la France, puis pour l'Allemagne (09h55) et enfin pour la zone euro (10h00).

A 11h seront dévoilées les ventes au détail de décembre en zone euro.

A 14h15 sera publiée l'enquête sur l'emploi ADP de janvier aux Etats-Unis suivie à 15h45, par l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) Services de janvier

Vers 08h25, l'euro cote 1,0921 dollar en baisse de 0,02%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont terminé en nette baisse, pénalisés par la chute des valeurs bancaires et pétrolières. Les premières ont reculé après la publication des résultats décevants d'UBS et une note particulièrement prudente de JPMorgan qui a abaissé sa prévision de bénéfice pour les banques françaises. Du côté du pétrole, les résultats dégradés de BP se sont ajoutés à une mise sous surveillance de 6 groupes pétroliers européens par l'agence de notation S&P. Le CAC 40 a perdu 2,47% à 4 283,99 points et l'EuroStoxx a reculé de 2,29% à 2 951,85 points.

Hier à Wall Street

Une fois de plus, la corrélation entre le cours du pétrole et les marchés actions explique l'essentiel de la baisse d'hier à Wall Street. Alors que les cours du brut ont effacé la quasi-totalité de leurs gains de la semaine dernière, les indices américains ont clôturé en nette baisse. Des résultats supérieurs aux attentes ont tout de même permis à Alphabet de devenir la première capitalisation mondiale et à Michaël Kors de s'envoler de plus de 20%. Le Dow Jones a perdu 1,80% à 16 153,54 points et le S&P 1,87% à 1 903,03 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant