Morning meeting AOF France / Europe - Le coup d'arrêt

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens devraient marquer le pas. Après une série de cinq séances consécutives de hausse, les investisseurs seront tentés de prendre une partie de leurs bénéfices. Les nouvelles sont plutôt bonnes ce matin. La croissance chinoise est ressortie à 6,7% au premier trimestre, conformément aux attentes. Par ailleurs, les ventes de voitures neuves en Europe ont poursuivi leur progression en mars (+5,7%). Au chapitre des valeurs, Carrefour a fait état d'une accélération de ses ventes au premier trimestre malgré un environnement morose en France.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une petite bougie blanche dotée d'une ombre courte restreinte. Les volumes sont restés moyens, avec presque 3.6 milliards d'euros échangés. L'indice est venu clôturer à peine au-dessus de sa plus haute clôture de 2016, c'est un nouveau progrès vers la résistance à 4581 points qui reste toujours l'objectif de ce mouvement.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CARREFOUR

Carrefour a réalisé au premier trimestre 2016 un chiffre d’affaires de 20,053 milliards d'euros, en repli de 4,3%. Toutefois, hors taux de change, essence et effets calendaires, la croissance a atteint 3,2%, après +2,4% au quatrième trimestre 2015. La France enregistre des ventes stables hors essence (+0,1% à 9,335 milliards), une bonne performance compte tenu de la croissance élevée de +7,9% au premier trimestre 2015. Les ventes comparables à l’international progressent de +5,3% à 10,718 milliards.

EDENRED

Edenred a fait état d'une hausse organique de 5,2% (-5,2% en données publiées) à 249 millions d'euros de son chiffre d'affaires du premier trimestre. Cette performance en organique reflète la solide progression du chiffre d'affaires opérationnel avec volume d'émission (+5,8%), grâce notamment à une bonne performance du take-up rate. Sur le trimestre, les impacts de change sont fortement négatifs, reflétant notamment la dépréciation du real brésilien et du peso mexicain. 

FAURECIA

Les ventes consolidées de Faurecia se sont élevées à 4,656 milliards d'euros au premier trimestre 2016, en hausse de 4,4 % à taux de change et périmètre constants. Le chiffre d’affaires publié est stable à 0,1 %. Au cours du trimestre, les variations de taux de change ont exercé un impact négatif sur l'activité de l'entreprise à hauteur de 1,5 %.

PIERRE & VACANCES

Pierre & Vacances a réalisé au premier semestre de son exercice 2015/2016 clos fin septembre un chiffre d'affaires en baisse de 10% à 585 millions d'euros, pénalisé par la chute de 63,5% à 63,8 millions des ventes de la branche immobilière. Ce repli s'explique par le calendrier de commercialisation des programmes immobiliers. Le premier semestre de l'exercice 2014/15 enregistrait l'essentiel de la contribution annuelle du Center Parcs du Bois aux Daims, soit 96 millions d'euros.

Les chiffres macroéconomiques

La balance commerciale de février de la zone euro pour février est attendue à 11h.

Aux Etats-Unis, la production industrielle en mars sera publiée à 15h15. L' indice préliminaire de confiance du consommateur du Michigan pour avril sera dévoilé à 16h.

A 8h25, l'euro cote 1,1260 dollar, en baisse de 0,03%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont signé leur cinquième séance consécutive de hausse. Ce matin, les investisseurs ont bien accueilli la révision à la hausse des chiffres de l'inflation de mars dans la zone euro à 0%. A Paris, le secteur du luxe (-0,38% pour LVMH, -0,64% pour Kering) a été pénalisé par les prévisions prudentes dévoilées par le britannique Burberry. Le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,47% à 4 511,51 points. Depuis la clôture de jeudi dernier, l'indice affiche une progression de plus de 6%. L'indice EuroStoxx 50 s'est adjugé lui, 0,59% à 2 872,8 points (+6,69% en cinq séances).

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont clôturé proches de l'équilibre, après avoir déjà terminé la veille au plus haut de 2016. Les investisseurs ont bien accueilli les résultats de Bank of America et Wells Fargo, étant tous deux en hausse après leurs publications. Toutefois, à quelques jours de la réunion des pays producteurs de pétrole à Doha, la prudence a régné après que l'Agence internationale de l'énergie a indiqué qu'un accord sur le gel de la production aurait un impact limité. L’indice Dow Jones a gagné 0,10% à 17 926,43 points tandis que le Nasdaq Composite a perdu 0,03% à 4 945,89 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant