Morning meeting AOF France / Europe - Le Brexit revient hanter les marchés

le
0

(AOF) - Les principaux marchés actions européens devraient repartir à la baisse ce jeudi. Le rebond de la veille n'aura été qu'un feu de paille. L'inquiétude grandit à mesure que s'approche le référendum au Royaume-Uni sur une possible sortie du pays de l'Union européenne. Janet Yellen, la présidente de la Fed, a d'ailleurs reconnu que sa décision de conserver les taux américains inchangés avait été en partie dictée par le risque de Brexit. Au chapitre des valeurs, les investisseurs suivront avec intérêt Zodiac. Le titre a bondi hier, soutenu par la spéculation concernent une offre de Safran.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un doji, dont la mèche haute correspond à un pull back sur le gap baissier. Après le statu quo de la Fed, l'indice français devrait repartir à la baisse en direction du support à 4117.49 points. L'ancien support à 4229 points sert dorénavant de résistance et devrait contenir les reprises. DayByDay prend un biais baissier.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

GROUPE PARTOUCHE

Au premier semestre (novembre 2015 – avril 2016) de l'exercice 2016, le groupe Partouche a réalisé un chiffre d'affaires en progression de 2% à 210,3 millions d'euros. Confirmant la solide croissance enregistrée depuis plusieurs trimestres, au deuxième trimestre de l'exercice en cours l'indicateur des performances du cœur de métier du groupe Partouche, le produit brut des jeux (PBJ), a enregistré une hausse de 4,9%, à 158,9 millions d'euros.

ILIAD / ORANGE

Iliad vient d'annoncer que sa filiale Free Mobile et Orange ont signé ce jour un avenant à leur contrat d'itinérance 2G/3G courant jusqu'à la fin 2020. Cet accord met en œuvre le désengagement progressif de Free Mobile de son itinérance sur le réseau d'Orange. Free Mobile qui a respecté les deux premières obligations de déploiement de sa licence et acquis un portefeuille de fréquences significatif, a massivement investi dans le déploiement de son réseau qui couvre aujourd'hui 84,5% de la population en 3G et 68,3% en 4G.

PLASTIVALOIRE

Au premier semestre de son exercice 2015-2016 (clos fin mars), Plastivaloire a réalisé un bénéfice net part du groupe de 14,2 millions d'euros contre 6,3 millions l'an dernier. Le résultat opérationnel courant de l'équipementier automobile a bondi de 57,6% à 19,7 millions tout comme l'Ebitda qui a affiché une hausse de 36,5% à 30,7 millions permettant à la marge d'Ebitda d'atteindre un niveau record de 10,8% supérieur à l'objectif initial, à–6,2 millions après 113,8 millions. Le fabricant français de pièces plastiques a vu son chiffre d'affaires progresser de 24,2% à 285,3 millions d'euros.

ZODIAC

Coup de chaud pour Zodiac Aerospace à la Bourse de Paris ! En hausse de plus de 10% l'essentiel de la séance dans le sillage d'un chiffre d'affaires trimestriel rassurant, le titre de l’équipementier aéronautique a bondi brusquement de près de 25% sur une nouvelle rumeur de rachat. Selon la Lettre de l'Expansion, Safran s'apprêterait à faire une offre de rachat comprise entre 8,7 et 10 milliards d'euros, soit une prime de 43 à 66% comparé au cours actuel. Mais, en toute fin de séance une dépêche Reuters affirmant que cette information était fausse a fait dégonfler la spéculation.

Les chiffres macroéconomiques

En zone euro, l'indice définitif de l'inflation de mai est attendu à 11h. La décision de politique monétaire tombera à–h.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 14h30 de l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie " Philly Fed " pour le mois de juin, des prix à la consommation de mai et des inscriptions hebdomadaires au chômage. L’indice immobilier NAHB pour juin sortira, lui, à 16h.

Vers 8h30, l'euro cote 1,1279 dollar, en hausse de 0,16%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont rebondi aujourd’hui, bénéficiant de rachats à bon compte après cinq séances consécutives de recul. Hier soir, à la clôture, le CAC 40 comme l'Eurostoxx 50 affichaient un repli de plus de 7% en cinq jours. Ce rebond a eu lieu alors que l'environnement global n'a connu aucune évolution notable : aucune statistique d'envergure n'a été publiée en Europe, la campagne bat son plein en Grande-Bretagne et les investisseurs attendent la décision de la Fed sur ses taux. Le CAC 40 a gagné 1% à 4 171,58 points et l’Eurostoxx 50 s’est adjugé 1,2% à 2 830,79 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions ont terminé dans le rouge après le statut quo de la Fed. Les investisseurs continuent de craindre le Brexit, le référendum ayant lieu le 23 juin prochain. Par ailleurs, les cours du pétrole sont restés sous la barre des 50 dollars, cédant près de 1% pour le baril de Brent et le baril de WTI. Côté valeurs, Twitter a animé la séance en annonçant prendre une participation dans la plateforme de streaming allemande SoundCloud. A la clôture, les indices Dow Jones et Nasdaq ont cédé respectivement 0,20% à 17 640,17 pts et 0,18% à 4 834,93 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant