Morning meeting AOF France / Europe - La macro et les entreprises en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en légère baisse à l’ouverture. La journée est particulièrement riche sur les Bourses avec notamment les indices des directeurs d’achats dans les services en Europe pour avril et l’enquête ADP sur l’emploi privé aux Etats-Unis pour le même mois. Au chapitre des entreprises, les investisseurs réagiront à une cascade de résultats et de chiffre d’affaires. En Allemagne, Siemens et Deutsche Telekom ont publié alors qu’en France, ce sont notamment Air France-KLM, Société Générale, Vallourec, Axa, Veolia, Legrand, Thales et Orpea qui ont dévoilé des chiffres.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie noire : les cours sont revenus à proximité du support à 4350 points, comblant partiellement le gap haussier ouvert le 13 Avril. Le mouvement semble excessif à court terme, d'autant plus que les marchés américains se tiennent bien. Une consolidation est à anticiper au-dessus du support : l'arrêt de la baisse du pétrole devrait favoriser cette temporisation. DayByDay conserve un biais neutre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AXA

Au premier trimestre 2016, le chiffre d'affaires d'Axa est en hausse de 1% en base comparable et en publié à 31,8 milliards d'euros. Cette hausse est soutenue principalement par la croissance de l'activité dommages (+3%) bénéficiant principalement d'une hausse des tarifs de 3,4% en moyenne et de l'activité assurance internationale (+6%). Cette dernière a été portée par la forte croissance des affaires nouvelles d'AXA Corporate Solutions.

PERNOD RICARD

Irish Distillers, filiale de Pernod Ricard, est entrée en négociations exclusives avec Sazerac concernant la cession de Paddy, la quatrième marque mondiale de whiskey irlandais. Selon les termes de la transaction, et si celle-ci est réalisée, Irish Distillers continuerait à produire le whiskey irlandais Paddy sur le site de la distillerie de Midleton. Ce projet n’aurait aucun impact sur l’emploi au sein d’Irish Distillers: tous les salariés conserveraient leurs conditions d’emploi actuelles.

SAINT-GOBAIN / WENDEL

Wendel a cédé 5,3% du capital de Saint-Gobain pour un montant d'environ 1,2 milliard d'euros. Dans le cadre de son programme de rachat d'actions, Saint-Gobain a participé au placement en se portant acquéreur d'un total de 10 millions de titres. Après ajustement de sa participation et annulation future des titres rachetés par Saint-Gobain, Wendel détiendra environ 6,4% du capital et environ 11,1% des droits de vote de Saint-Gobain.

VALLOUREC

Vallourec a accusé au premier trimestre 2016 une perte nette part du groupe de 284 millions d'euros par rapport à une perte de 76 millions d'euros au premier trimestre 2015. Le résultat brut d'exploitation s'établit à -72 millions, en légère amélioration par rapport aux -77 millions d'euros enregistrés au quatrième trimestre 2015 et en repli de 125 millions d'euros par rapport au premier trimestre 2015. Le chiffre d'affaires a atteint 671 millions, en baisse de 36,2 % par rapport au premier trimestre 2015 (-33,1 % à taux de change constants).

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs découvriront à partir de 9h50, les indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Markit Composite d'avril des principaux pays de la zone euro. Les ventes au détail de la zone euro seront connues à 11h.

Aux Etats-Unis, les opérateurs attendent avec intérêt l'enquête ADP sur l'emploi privé pour avril à 14h30. La balance commerciale en mars et la première estimation de la productivité et des coûts du travail au premier trimestre sont attendues à 14h30. L'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Markit Services d'avril tombera à 15h45 alors que les commandes à l'industrie en mars et l'indice ISM Services d'avril sont programmés à 16h.

Vers 8H30, l'euro cote 1,1495 dollar, en baisse de 0,02%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont clôturé en nette baisse, pénalisés par le pétrole (-2,72%) et la force de l'euro au plus haut depuis août 2015. De plus, les investisseurs ont mal réagi à l'annonce d'une nouvelle contraction de l'activité manufacturière en Chine, signe des difficultés de Pékin à relancer la croissance de l'un des piliers de l'économie mondiale. Après avoir gagné 0,31% lors de la séance précédente, l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,59% à 4 371,98 points. L'EuroStoxx a, lui, perdu 1,93% à 2 974,2 points.

Hier à Wall Street

La Chine a secoué les indices actions américains hier. Dès l'ouverture, et malgré la nouvelle dépréciation du dollar, Wall Street a creusé ses pertes alors que la contraction s'est aggravée dans le secteur manufacturier chinois en avril, selon l'indice PMI Caixin/Markit. Les marchés américains ont souffert aussi de la baisse de plus de 2% du baril de pétrole : les majors Exxon et Chevron ont été parmi les plus fortes baisses du Dow Jones. A la clôture, ce dernier a perdu 0,78% à 17 750,91 points et le Nasdaq a baissé de 1,13% à 4 763,22 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant