Morning meeting AOF France / Europe - La hausse va se poursuivre, les télécoms en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient poursuivre leur progression dans le sillage de Wall Street et de Tokyo. Le Nikkei vient de clôturer en hausse de 1,10%, à son meilleur niveau depuis le 1er février. Les actions pourraient également profiter de la nouvelle hausse du pétrole. Après son gain de 5,75% enregistré hier, le baril de WTI s'adjuge ce matin 0,4% à plus de 46 dollars. Au chapitre des valeurs, les télécoms sont à l'honneur à Paris. Iliad a dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 6,5% et gagné de nouveaux abonnés tandis que Bouygues a vu son résultat opérationnel grimper.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche, interrompant la série de 3 bougies noires. Les volumes, à 3.24 milliards d'euros, sont dans la norme des derniers jours. Cette bougie n'a pas encore permis de franchir une résistance : la tendance n'est donc pas encore haussière. Mais, avec la définition d'un soutien à 4482.59 points, les premiers signaux haussiers apparaissent. Une clôture au-dessus de 4569.62 points est nécessaire pour valider une nouvelle impulsion vers 4608 puis 4749 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ILIAD

Iliad a vu son chiffre d'affaires progresser de 6,5% à 1,18 milliard d'euros, dont +12,5% dans le mobile (521 millions d'euros) et +2,2% dans le fixe. En termes de conquête commerciale, les activités mobiles de l'opérateur (Free mobile) ont recruté 305 000 nouveaux abonnés, notamment sur sa formule à 19,99 euros. De son côté, la base d’abonnés haut débit et très haut débit a progressé avec 66 000 nouveaux abonnés.

LAFARGEHOLCIM

LafargeHolcim a annoncé que sa filiale Holderind Investments a augmenté sa participation dans Ambuja Cement (Ambuja) de 39 100 000 actions à 1 253 156 361 actions (représentant environ 63,11 % du nombre total d'actions d'Ambuja) et dans ACC Limited (ACC), une filiale d'Ambuja, de 7 870 000 actions à 8 411 000 actions (représentant environ 4,48 % du nombre total d'actions d'ACC). L'acquisition sera payée en roupies indiennes. L'impact sur la dette nette de LafargeHolcim est de 325 millions de francs suisses.

MOULINVEST

Moulinvest, groupe industriel familial spécialisé dans l’éco-construction, le bois énergie et l’imprégnation du bois, a vu son chiffre d'affaires annuel 2015-2016, clos fin août, croitre de 7,5% à 56,6 millions d'euros. Cette croissance, totalement organique, est principalement portée par une solide progression de l’activité Imprégnation et par les bonnes performances commerciales sur les ventes de granulés.

YMAGIS

Le groupe Ymagis a enregistré au troisième trimestre une croissance de son chiffre d'affaires de 11,6% à 42,3 millions d'euros. Conformément à la stratégie menée par le groupe, les activités de services portent l'activité du 3ème trimestre et compensent le recul attendu du pôle VPF, dont les premiers recoupements sont intervenus dès la fin de l'année dernière en Autriche et en Pologne.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs prendront connaissance aux Etats-Unis des prix à la production d'octobre à 14h30, de la production industrielle en octobre à 15h15 et de l'indice immobilier NAHB de novembre à 16h.

Vers 8h25, l'euro cote 1,0745 dollar, en hausse de 0,24%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont terminé en légère hausse une séance particulièrement calme en comparaison des journées qui ont suivi l’élection de Donald Trump à la présidence américaine. Dès le début de la séance, les investisseurs sont revenus aux fondamentaux des marchés, profitant notamment de la hausse des cours du pétrole. Ces derniers ont été soutenus par l'espoir que les membres de l'Opep arrivent à se mettre d'accord sur une réduction de la production. Les taux souverains se sont aussi détendus. Le CAC 40 a gagné 0,62% à 4 536,53 pts et l’EuroStoxx 50 s’est adjugé 0,33% à 3 049,72 pts.

Hier à Wall Street

Le rally continue à Wall Street avec une septième séance consécutive de hausse pour le Dow Jones (+0,29% à 18 923,06 points). Profitant toujours de l'élan post-présidentielle, les indices actions ont aussi reçu un soutien fort des cours du pétrole. Ces derniers ont nettement progressé alors que les initiatives diplomatiques semblent se multiplier pour trouver un compromis sur une réduction de la production de l'Opep. Le compartiment technologique a enfin bénéficié de rachats à bon compte : le Nasdaq s'est adjugé plus d'1%. Au final, l'indice élargi S&P500 a gagné 0,75% à 2 180,39 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant