Morning meeting AOF France / Europe - La hausse devrait se prolonger

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient prolonger leur tendance haussière de vendredi, soutenus par Wall Street qui a accru ses gains en seconde partie de séance dopé par les bons chiffres de l’emploi. Cette tendance reste cependant fragile étant donné les incertitudes liées au Brexit. L’actualité des banques en Italie sera aussi à surveiller. Cette semaine sera marquée par le début de la saison des résultats aux Etats-Unis, avec notamment JPMorgan jeudi et Citigroup vendredi. A Paris, Ipsos devrait reculer après avoir démenti discuter en vue d’une éventuelle cession.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche, signalant que les acheteurs reviennent sur le marché. Les cours ont ainsi effectué un pull back sur le gap baissier du 05 juillet. Un comblement est attendu mais tant que les cours resteront sous 4292,92 points, la dynamique restera baissière.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

LAGARDERE

Lagardère (+6,38% à 20,76 euros) a fini vendredi parmi les plus fortes progressions du SBF 120, retrouvant son plus haut niveau depuis plus de deux semaines, tandis que Société Générale et Kepler Cheuvreux sont passés à l'achat sur le titre. Les deux bureaux d'études notent d'abord que le titre Lagardère a fortement baissé au cours des derniers mois : depuis le début de l'année, ce dernier a reculé de plus de 26%, pénalisé notamment par le départ de son directeur financier début mars.

CEGID

Claudius Finance, une société indirectement détenue par Silver Lake et AltaOne Capital, a annoncé avoir acquis, vendredi, les actions détenues par Groupama S.A., Groupama Gan Vie et ICMI dans Cegid Group, conformément aux conditions du contrat d'acquisition précédemment annoncé dans le communiqué du 18 avril 2016, soit 3.470.156 actions représentant 37,6% du capital et 42% des droits de vote, au prix de 62,25 euros par actions (dividende au titre de l'exercice 2015 attaché). En conséquence, Claudius Finance détient désormais 37,6% du capital social de Cegid Group.

IPSOS

Le titre Ipsos (+13,55% à 29 euros) a flambé en toute fin de séance vendredi, retrouvant son plus haut niveau depuis deux ans, sur des rumeurs de presse évoquant des discussions entre le groupe et des fonds (KKR, Blackstone...) autour d'une éventuelle reprise par ces derniers. Malgré nos tentatives, personne n'était disponible ce soir chez Ipsos pour commenter ces informations. Ce lundi matin, LT Participations, holding animatrice d'Ipsos et société contrôlée par Monsieur Didier Truchot, indique qu'aucune conversation n'est à l'heure actuelle menée en ce sens par la société Ipsos SA.

LAFARGEHOLCIM

LafargeHolcim a signé une lettre d'entente avec Nirma Limited, soumise à l'approbation de la Commission de la concurrence indienne (CCI), pour la cession de sa participation dans Lafarge India pour une valeur d'entreprise de 1,4 milliard de dollars. Lafarge India opère 3 cimenteries et 2 stations de broyage avec une capacité totale de 11 millions de tonnes par an. Elle commercialise également des granulats et est un des principaux producteurs de béton prêt à l'emploi du pays. Le montant de cette cession permettra de continuer à réduire l'endettement du cimentier.

Les chiffres macroéconomiques

L'OCDE présentera ses indicateurs avancés pour juillet à 12 heures.

Ce matin, l'euro s'effrite de 0,04% à 1,1046 dollar.

Vendredi à Paris

Les marchés actions européens ont poursuivi leur rebond aujourd’hui, soutenus par des bonnes nouvelles sur le front de l’économie américaine. Contre toute attente, les créations d'emplois aux Etats-Unis ont nettement rebondi au mois de juin à 287 000 après 11 000 seulement en mai. Cette bonne nouvelle confirme l'accélération de l'économie américaine au deuxième trimestre. Le CAC 40 a gagné 1,77% à 4 190,68 points tandis que l’Euro Stoxx 50 a gagné 2,08% à 2 838,01 points. Sur la semaine, Paris a perdu 1,95%, les marchés étant toujours sous la pression du Brexit et de ses conséquences.

Vendredi à Wall Street

Les marchés américains ont connu une séance sans nuances vendredi : dans le vert du début à la fin ! Les investisseurs ont bien réagi à des chiffres de l'emploi bien meilleurs qu'attendu pour juin : 287 000 emplois ont été créés après un trou d'air à 38 000 en mai et contre un consensus à 175 000. Dans un contexte incertain depuis le référendum britannique, une bonne nouvelle de cet ordre rassure quant à la solidité de l'économie américaine. Le Dow Jones a gagné 1,4% à 18 146,74 pts et le S&P500 s'est adjugé 1,53% à 2 129,9 points. Sur la semaine, le premier a gagné 1,72% et le second 1,28%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant