Morning meeting AOF France / Europe - L'ouverture attendue en repli, climat des affaires et politique monétaire au menu

le
0

(AOF) - La volatilité perdure sur les places financières mondiales où une séance de baisse succède à une hausse depuis quelques jours. Dans le sillage de Wall Street, les marchés européens sont donc attendus dans le rouge ce jeudi. La tendance pourrait toutefois évoluer si le cours du pétrole reprend des couleurs (le baril de WTI gagne pour l'instant 0,2%) et si les statistiques attendues (Ifo en Allemagne, biens durables aux Etats-Unis) sont satisfaisantes. Reste que les investisseurs vont rester l'arme au pied en attendant les interventions des banquiers centraux, notamment Yellen, à Jackson Hole.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec des mèches restreintes. Le volume est resté faible. Seulement 2.06 milliards ont été échangés. Les haussiers ont tenté de franchir la résistance à 4443 - les sommets des derniers jours - sans succès. La clôture européenne est restée forte, dans la partie haute de la séance, mais les indices américains se sont repliés en revanche. L'ouverture risque d'être un peu complexe, et l'indice est toujours fragile sous 4443 points. La consolidation peut se poursuivre encore quelques jours. La base de la tendance haussière de court terme est à 4293 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

VALNEVA

Valneva, société leader dans l’industrie des vaccins, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord avec Seqirus, le deuxième plus grand fabricant de vaccins antigrippaux au monde, pour le marketing et la distribution des vaccins contre la grippe Sandovac et Fluad sur le marché autrichien. Seqirus est un groupe mondial issu de la fusion en juillet 2015 de bioCSL et de l’activité de vaccins antigrippaux de Novartis AG. Selon les termes de l’accord, Valneva commencera la distribution des vaccins Sandovac et Fluad sur le marché autrichien à compter de la saison grippale 2016-2017.

DL SOFTWARE

Au premier semestre 2016, DL Software a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 25,98 millions d'euros, soit une marge brute de 23,31 millions en croissance de 3,5%. En excluant la contribution de Thélis au chiffre d'affaires du semestre (cession le 1er mai 2016), la progression des ventes est de 5,4% avec une marge brute en hausse de 5%. Dans cette configuration, la part des revenus récurrents progresse de 5,7%.

ID LOGISTICS

A la suite du protocole d'accord signé le 27 juin, ID Logistics a annoncé la finalisation de l'acquisition de Logiters, spécialiste de la logistique contractuelle en Espagne et au Portugal (250 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015, 50 sites et 3 300 collaborateurs). Cette opération permet à ID Logistics de poursuivre sa stratégie de développement à l'international en renforçant ses positions en Europe.

RECYLEX

Recylex SA a publié l'ensemble de la documentation préparatoire à l'assemblée générale mixte des actionnaires, reportée au jeudi 15 septembre 2016. Elle se tiendra à l'Espace Hamelin, 17 rue de l'Amiral Hamelin, 75016 Paris, à 10 heures. L'avis de réunion, intégrant l'ordre du jour et le texte des projets de résolutions, a été publié au BALO du mercredi 10 août 2016.

Les chiffres macroéconomiques

A 08h45, l'Insee publiera son indicateur du climat des affaires en août en France et, à 10h00, l'Ifo dévoilera le sien pour l'Allemagne.

Aux Etats-Unis, à 14h30, les investisseurs découvriront les commandes de biens durables de juillet et les inscriptions hebdomadaires au chômage. Enfin, l'indice flash des directeurs d'achat (PMI) Services d'août fermera la marche à 15h45.

A 08h20, l'euro cote 1,1274 dollar en légère hausse de 0,09%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont signé leur seconde séance de hausse consécutive, soutenus par les bancaires : Société Générale a bondi de 2,58%, BNP Paribas de +2,04% et Credit Agricole de +1,65%. Cette bonne orientation du secteur a permis de compenser la hausse surprise des stocks de brut américains qui ont progressé de 2,5 millions de barils alors que les économistes prévoyaient une baisse de 200 000 barils. A la clôture, le CAC 40 a gagné 0,32% à 4 435,47 points et l'EuroStoxx a terminé pour sa part, en hausse de 0,5% à 3 008,59 points.

Hier à Wall Street

La volatilité perdure sur les places américaines où une séance de baisse succède à une hausse depuis plusieurs jours maintenant. Hier, le repli des cours du pétrole après la progression surprise des stocks hebdomadaires et une statistique décevante n'ont donc pas permis de prolonger le rebond de la veille. Cette difficultés à trouver une direction stable s'explique aussi par l'attente dans laquelle se trouvent les investisseurs avant la réunion de Jackson Hole ce jeudi et le chiffre de la croissance américaine demain. Le Dow Jones a cédé 0,35% à 18 481,48 pts et le S&P 0,52% à 2 175,44 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant