Morning meeting AOF France / Europe - Hausse en vue grâce à Wall Street

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en hausse à l’ouverture dans le sillage de Wall Street et malgré le repli de 1,31% de la Bourse de Tokyo. Les investisseurs pourraient par ailleurs être rassurés par l’annonce d’une probable croissance chinoise de 6,7% en 2016, conformément aux attentes. Par ailleurs, les cours du pétrole se sont stabilisés après leur chute de près de 3% mardi. Le secteur bancaire européen reste dans l’œil du cyclone avec Deutsche Bank. Son président John Cryan a démenti les informations selon lesquelles il avait sollicité l’aide du gouvernement allemand.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que la formation d'une bougie noire avec une longue mèche basse sur le support à 4373.75 points. La variation finale est faible mais la séance, baissière dans les premières heures, a mis à mal le support à 4373.75 points. Les volumes, à 2.85 milliards d'euros, sont en légère augmentation et montrent que le support a été défendu par les acheteurs. Tant que ce niveau ne sera pas enfoncé en clôture, il n'y aura pas de dynamique tranchée.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIR FRANCE-KLM

La Cour d'Amsterdam a rendu un jugement en faveur de KLM dans le litige l'opposant au VNV (syndicat de pilotes des compagnies aériennes néerlandaises) concernant la résiliation par KLM du protocole " Structural Surpluses and Deficits " (Structureel Overschotten en Tekorten ou STROT) à compter du 1er décembre 2016.

NEOPOST

Neopost a annoncé une augmentation de son programme de réduction des coûts dans sa division SME Solutions, passé de 35-50 millions à plus de 50 millions d'euros d'ici 2018. Ce plan se traduira par des montants inchangés de frais de restructuration de l'ordre de 10 à 15 millions d'euros par an au cours des 2 prochains exercices. Pour le reste, le groupe maintient ses objectifs d'un retour de la croissance organique à moyen terme et d'un maintien de la marge opérationnelle courante (hors charges liées aux acquisitions) à un niveau supérieur à 18% avec un objectif de retour à plus de 20%.

NETBOOSTER

NetBooster Group, spécialiste du marketing digital à la performance, a annoncé l'acquisition de 4Ps Marketing, l'une des plus importantes agences de marketing numérique du Royaume-Uni, basée à Londres. Grâce à cette acquisition, le groupe NetBooster devient un acteur de premier plan sur ses trois principaux marchés européens (Royaume-Uni, France, Allemagne), et compte, avec son partenaire américain, plus de 850 employés répartis dans 25 bureaux à travers le monde.

UBISOFT

Ubisoft a annoncé l'acquisition de Ketchapp qui rejoindra son réseau international de studios. Avec ce nouvel ajout, Ubisoft devient le quatrième éditeur de jeux mobiles en nombre de téléchargements. "Avec Ketchapp, Ubisoft acquiert un éditeur hautement rentable possédant un portfolio de jeux free-to-play pour mobiles à succès. Cette acquisition apporte à Ubisoft l'un des leaders mondiaux de l'édition de jeux mobiles en nombre de téléchargements et lui permet de renforcer son expertise en publicité mobile", déclare Jean-Michel Detoc, directeur exécutif d'Ubisoft Mobile.

Les chiffres macroéconomiques

En France, Enquête de conjoncture auprès des ménages pour septembre est attendue à 8h45.

Aux Etats-Unis, les investisseurs connaîtront l'évolution des commandes de biens durables en août à 14h30. Janet Yellen est auditionnée à 16h devant la Commission des affaires financières de la Chambre des Représentants.

Vers 8h30, l'euro cote 1,1209 dollar, en baisse de 0,07%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont enchainé leur troisième séance de baisse consécutive, pénalisés par plusieurs vents contraires, en dépit de leurs tentatives pour réduire leurs pertes grâce aux bonnes statistiques américaines. D'abord, le risque politique est arrivé sur le devant de la scène avec le débat Clinton-Trump qui nous rapproche de l'élection présidentielle aux Etats-Unis. Ensuite, le pétrole chute faute d'accord à Alger. Enfin, les banques sont encore pénalisées par Deutsche Bank. Le CAC 40 a perdu 0,21% à 4 398,68 points et l’EuroStoxx 50 a baissé de 0,17% à 2 970,84 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont rebondi malgré la baisse des cours du pétrole alors que l’Arabie saoudite a déclaré que la réunion d’Alger serait seulement consultative. Les investisseurs sont rassurés par la victoire d'Hilary Clinton au premier débat présidentiel. Les statistiques du jour ont, elles, surpris favorablement, notamment la confiance des consommateurs qui a atteint un pic de 9 ans. Les principales valeurs technologiques ont bénéficié d'une étude positive de JPMorgan. Le Dow Jones a gagné 0,74%, à 18 228,30 points tandis que le Nasdaq Composite s’est adjugé 0,92% à 5 305,71 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant