Morning meeting AOF France / Europe - Hausse en vue en attendant la Fed

le
0

(AOF) - Les Bourses européennes devraient timidement rebondir ce mercredi après le net repli d’hier. Les investisseurs pourraient être rassurés par l’accélération de la croissance dans les services en Chine (indice Caixin-Markit à 52,2 en mars contre 51,2 en février) et le recul moins marqué que prévu de la production industrielle en Allemagne en février (-0,5%). Le rebond du pétrole est également un bon point. Les prises de risques seront cependant limitées dans l’attente de la publication ce soir du compte rendu de la réunion de politique monétaire de la Fed.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire ayant rompu le support à 4254.77 points. Avec la clôture américaine faible, la tendance baissière devrait se poursuivre. Le prochain support se situe à 4115 points : il pourrait se passer quelques jours avant de le rejoindre. Pour avoir une accélération baissière franche, l'aide des marchés américains sera nécessaire.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

NUMERICABLE-SFR

Numericable-SFR cherche des fonds. Selon Reuters, la filiale d'Altice s'apprêterait à lever 2,25 milliards de dollars (1,98 milliard d'euros) sur le marché américain de la dette spéculative via une émission à dix ans. Le groupe a l'intention d'utiliser le produit de cette émission pour rembourser sa dette existante. Numericable-SFR a organisé une conférence téléphonique avec les investisseurs hier et souhaite pouvoir fixer le prix de la nouvelle obligation aujourd'hui précise l'agence de presse.

AIR FRANCE-KLM

Le conseil d'administration d'Air France-KLM a été informé par son PDG Alexandre de Juniac de la proposition qui lui a été faite ce mardi 5 avril 2016 par le conseil des gouverneurs de l'Association du Transport Aérien International (IATA) de devenir le prochain directeur général (director general and CEO) de cette institution internationale. Alexandre de Juniac a indiqué qu'il était disposé à accepter cette proposition sur laquelle l'assemblée générale de l'IATA (1-3 juin 2016) sera donc amenée à délibérer.

ATARI

Par ordonnance du Tribunal de Commerce de Paris du 23 juillet 2015, le groupe Atari avait obtenu un délai de deux ans lui permettant de surseoir à tout règlement au titre du Prêt Alden (12,1 millions d'euros en principal et intérêts) dans l'attente d'un jugement au fond sur les demandes de l’éditeur de jeux vidéo. La date de cette audience sur le fond a été fixée au 7 décembre 2016. De son côté, Alden a fait appel de l'ordonnance du 23 juillet 2015. La Cour d'Appel s'est réuni le 4 avril 2016 et rendra son jugement le 7 juin 2016.

SUEZ ENVIRONNEMENT

Suez Environnement a signé un accord en vue d'acquérir Perthwaste, l'un des principaux prestataires de services de traitement des déchets en Australie-Occidentale, pour un montant de 87 millions de dollars australiens (environ 58 millions d'euros).

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs se contenteront du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed à 20h.

Vers 8h30, l'euro cote 1,1357 dollar, en baisse de 0,20%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont clôturé en nette baisse, pénalisés par des statistiques décevantes et la stagnation du pétrole. L'accès de faiblesse de l'économie allemande, traditionnel moteur de l'Europe, a notamment semé le doute. De son côté, la stagnation du marché pétrolier (-0,05% 37,56 dollars) après sa forte baisse d'hier, n'a pas rassuré. Après avoir gagné 0,53% lors de la séance précédente, l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 2,18% à 4 250,28 points. L'EuroStoxx a, lui, perdu 1,9% à 2 711,83 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont terminé en baisse dans le sillage des autres places boursières mondiales en raison des inquiétudes sur la croissance globale. Ce repli est cependant resté limité grâce à des statistiques favorables pour le secteur des services aux Etats-Unis. Les investisseurs restent par ailleurs sur leur garde en attendant les publications de résultats trimestriels. Au chapitre des valeurs, Disney a été sous pression après l’annonce du départ inattendu du numéro 2. Le Dow Jones a clôturé en retrait de 0,75% à 17 603,32 points tandis que le Nasdaq a cédé 0,98% à 4 843,93 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant