Morning meeting AOF France / Europe - Hausse attendue, Iliad en vedette

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en hausse dans le sillage de Wall Street qui a accru ses gains en seconde partie de séance. Le pétrole, qui a été un des moteurs de la hausse aux Etats-Unis hier, est encore bien orienté avec un baril de Brent à 49,32 dollars (+0,7%). Au chapitre économique, le marché sera attentif à la production industrielle américaine après la déception de l’indice Empire state lundi. A Paris, l’actualité sur le plan des sociétés est maigre. Les investisseurs réagiront aux chiffres d’activité d’Iliad au premier trimestre.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche sans signification particulière. Dans des volumes très faibles pour un jour férié et sans le marché allemand, l'indice CAC40 est resté au milieu de son intervalle de consolidation 4229 – 4374,75 points. DayByDay conserve son avis neutre et attend une sortie de ce range pour reprendre un biais tranché.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ILIAD

Le chiffre d'affaires d'Iliad a progressé de 6,6% au premier trimestre à 1,145 milliard d'euros. Cette croissance est principalement tirée par les activités mobiles, en hausse de plus de 10,4% à 483,6 millions d'euros, a souligné l'opérateur télécoms. La reprise de la croissance observée au second semestre 2015 sur les activités fixes se poursuit, avec une progression de 3,9% sur le trimestre à 664,6 millions d'euros. Le groupe explique avoir conservé sa place de 1er recruteur depuis 4 ans, avec 215 000 nouveaux abonnés recrutés en net.

AIR LIQUIDE

La Federal Trade Commission (FTC) a autorisé le rapprochement entre Air Liquide et l'américain Airgas sous certaines conditions. Les deux sociétés devront notamment céder des actifs dans la production et la distribution dans sept types de gaz industriels. Dans un communiqué, le groupe français a indiqué que cette autorisation de la concurrence américaine levait la dernière condition réglementaire nécessaire à la finalisation du projet d'acquisition. L'opération, soumise aux conditions de clôture usuelles, devrait être finalisée le 23 mai 2016.

EDF

L'agence de notation S&P a abaissé vendredi la note d'EDF de A+/A-1 à A/A-1, la perspective est négative. S&P estime que le profil de risque de l'électricien s'est dégradé alors qu'il tire une moindre partie de ses revenus du secteur réglementé en France tout en étant confronté à des gros investissements dans les prochaines années. S&P estime aussi que les perspectives d'EDF pourraient se dégrader encore en cas de nouveaux problèmes dans la filière nucléaire (Flamanville notamment).

EUTELSAT

Après s’être déjà effondré de près de 28% vendredi après son sévère avertissement sur ses résultats, Eutelsat est resté sous pression lundi. Le titre de l’opérateur de satellites a perdu 6,79% à 18,45 euros, soit la plus forte baisse du SBF 120. Vendredi, plusieurs bureaux d’études ont abaissé leur recommandation : Exane est passé de Sous-performance à Neutre, Barclays de Surpondérer à Pondération en ligne et Natixis d’Acheter à Neutre.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent la balance commerciale de la zone euro en mars à 11 heures. Aux Etats-Unis, les prix à la consommation ainsi que les mises en chantier et permis de construire en avril seront connus à 16 heures. La production industrielle en avril sera publiée à 15h15.

Ce matin, l'euro est stable à 1,1316 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre grâce à la bonne orientation des cours du pétrole. Le baril de Brent se rapproche des 50 dollars le baril, un niveau inconnu depuis début novembre. Total a ainsi fini à la deuxième place du CAC 40, devancé par ArcelorMittal. Le secteur des mines était dans son ensemble bien orienté en Europe, permettant au FTSE 100 de gagner 0,24% à 6 149,56 points. A Paris, Eutelsat est resté sous pression, toujours secoué par son avertissement de jeudi soir. L’indice CAC 40 a clôturé en retrait de 0,18% à 4 312,28 points.

Hier à Wall Street

Les indices américains ont largement profité de la bonne orientation de la Pomme après l'entrée à son capital de Berkshire Hathaway, la société d'investissement de Warren Buffett, pour 1 milliard de dollars environ. Le célèbre investisseur va à l'encontre de la défiance que subit Apple depuis quelques semaines sur fond de doutes sur ses perspectives de croissance. Tirés par Apple, les marchés ont aussi profité de la bonne orientation des cours du pétrole qui s'est rapproché des 50 dollars le baril. Le Dow Jones a gagné 1% à 17 710,71 points et le S&P500 s'est adjugé 0,98% à 2 066,66 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant