Morning meeting AOF France / Europe - Hausse attendue après le discours accommodant de Janet Yellen, l'euro à surveiller

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont attendus en hausse à l'ouverture après le discours jugé rassurant et accommodant de Janet Yellen. La présidente de la Fed s'est de nouveau montrée déterminée à remonter prudemment ses taux d'intérêt tout en indiquant que les risques liés au pétrole et à la Chine ne devraient pas avoir trop d'impact sur la conjoncture américaine. Si ces paroles apaisantes ont rassuré les investisseurs américains, asiatiques et devraient soutenir la hausse en Europe, elles ont aussi entrainé une remontée de l'euro. Du côté des valeurs, Alstom a présenté ses perspectives 2020.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un doji après la tentative de rupture du support à 4350.35 points. Dans des volumes très faibles, cela vient encore amoindrir la portée du signal donné. Avec des indices américains au plus haut, un nouveau tour de consolidation est probable en direction de 4467.86 points avant, peut-être, de reprendre un mouvement baissier. DayByDay prend un biais neutre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALSTOM

A la veille d'une journée investisseurs, Alstom a dévoilé ses objectifs 2020. Le groupe recentré sur l'activité transport vise un chiffre d'affaires en croissance organique de 5 % par an d'ici 2020. La marge d'exploitation ajustée devrait atteindre environ 7 % à cette date tirée par le volume, le mix produit et les impacts des actions d'excellence opérationnelle. Enfin, Alstom s'attend à une conversion d'environ 100 % du résultat net en cash-flow libre.

NEOPOST

Neopost, 2ème fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier (Mail Solutions) a fait état d'un résultat net part du groupe 2015 stable à 134 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions 2015 s'élève à 234 millions d'euros contre 245 millions d'euros réalisés en 2014. La marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions s'établit à 19,7% du chiffre d'affaires, elle était de 22% en 2014.

ORPEA

Orpea a publié un résultat net part du groupe de 153,3 millions d'euros, en hausse de 12,5%, et un résultat opérationnel courant de 303,3 millions d'euros, en progression de 11,8%. L'Ebitdar (Ebitda courant avant loyers) du spécialiste de la prise en charge globale de la dépendance (maisons de retraite, cliniques de moyen séjour et de psychiatrie), a progressé de 21,3% à 652,4 millions. Il a représenté 27,3% du chiffre d'affaires, en repli à 30 points de base, du fait des acquisitions 2015 (SeneCura, Celenus et Residenz Gruppe).

YMAGIS

En 2015, Ymagis, spécialiste des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, a accusé après intérêts des minoritaires, une perte nette part du groupe de 0,6 million d'euros, ou un bénéfice de 3 millions hors effet goodwill dcinex, comparé au bénéfice de 0,7 millions en 2014. L'Ebitda est en baisse de 1,1% à 53,2 millions. En 2015, Ymagis enregistre un chiffre d'affaires en croissance de 4,8% à 157,7 millions d'euros par rapport à l'exercice 2014.

Les chiffres macroéconomiques

A 11h seront publiés les indices du climat des affaires et du sentiment économique en mars en zone euro.

A 14h, Destatis, l'institut de statistiques allemand, dévoilera sa première estimation de l'inflation en mars outre-Rhin.

A 14h15, aux Etats-Unis, les investisseurs découvriront l'enquête ADP sur l'emploi privé de mars.

A 08h25, l'euro cote 1,1308 dollar en hausse de 0,15%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont clôturé en hausse leur séance de reprise après un long week-end. Ils ont résisté à la baisse du pétrole, profitant de nouvelles macroéconomiques rassurantes pour la zone euro et la Chine. Le crédit au secteur privé de la zone euro a augmenté de 0,9% en février, après +0,6% en janvier au plus haut depuis 2011. En Chine, les bénéfices des sociétés industrielles ont renoué avec la croissance, +4,8%, en janvier et février. Le CAC 40 a gagné 0,85% à 4 366,67 points et l'EuroStoxx 50 s'est adjugé 0,61% à 3 004,87 points. A Wall Street, le Dow Jones cédait 0,21% vers 17h30.

Hier à Wall Street

Cette fois, Janet Yellen a répondu aux attentes des marchés. Alors que la précédente intervention de la présidente de la Fed n’avait pas vraiment rassuré les investisseurs, le discours qu’elle a tenu hier a redonné de l’entrain à des indices qui en manquaient singulièrement. Janet Yellen a de nouveau délivré un message de prudence concernant son programme de resserrement monétaire. Dans le même temps, elle a semblé moins alarmiste quant à l’impact des risques liés au pétrole et à la Chine sur l’économie américaine. Le Dow Jones a gagné 0,56% à 17 633,11 pts et le S&P500 0,88% à 2 055,01 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant