Morning meeting AOF France / Europe - Fin de semaine sous le signe de la prudence

le
0

(AOF) - Les marchés européens devraient débuter cette dernière séance sur une note légèrement positive. Les investisseurs surveilleront l’évolution de l’euro, dont la progression contre le dollar avait entraîné un repli des Bourses hier. Il est pour l’instant en léger retrait, de même que les cours du pétrole. Le baril de Brent cède 0,39%. La principale statistique du jour concernera la confiance des consommateurs américains à 15 heures. A Paris, les investisseurs réagiront notamment aux résultats d’Archos et de STEF.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie très marquée : un corps noir significatif et une très longue mèche basse sur le support à 4350,35 points, niveau réalisé lors de la BCE. Cela fait deux fois qu'une publication de banque centrale provoque une très vive correction dans des volumes importants – 4,30 milliards d'euros hier - mais que le soutien n'est pas cassé en clôture. Techniquement, il n'y a donc toujours pas de signal baissier réel. La tendance reste neutre entre 4350,35 et 4565,17 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AIRBUS

Airbus a décidé d'établir un centre de classe internationale destiné à la formation des pilotes et des techniciens de maintenance, à proximité de la région de Delhi, en vue de former les nouveaux pilotes Airbus requis dans le pays. Selon les toutes dernières prévisions de marché d'Airbus, l'Inde aura besoin de plus de 1 600 avions passagers et cargo au cours des 20 années à venir (jusqu'en 2034), ce qui résultera dans une hausse de la demande en termes de nouveaux pilotes et techniciens de maintenance.

ARCHOS

Archos a fait état pour 2015 d'une perte nette de 2 millions d'euros, nettement réduite à celle de– millions enregistrée en 2014, et d'une perte opérationnelle de courante de 1,3 million (-5,7 millions en 2014). La marge brute du fabricant de tablettes et smartphones a augmenté de son côté de 14% à 26,1 millions d'euros pour un chiffre d'affaires annuel en hausse de 20% à 158,7 millions.

MBWS

Marie Brizard Wine & Spirits a annoncé la sortie du plan de redressement de sa filiale française, Marie Brizard Wine & Spirits France, qui regroupe l'essentiel des activités du groupe en France et qui détient notamment les marques Marie Brizard et William Peel. Marie Brizard Wine & Spirits France a décidé de procéder, en date du 17 mars 2016, au règlement par anticipation de la dette admise dans le cadre de son plan de redressement, ainsi qu'au séquestre des sommes contestées. Ce règlement réalisé intégralement sur fonds propres a été effectué auprès du commissaire à l'exécution du plan.

STEF

STEF a accéléré son développement et amélioré ses résultats en 2015. Le groupe spécialisé dans la logistique et le transport maritime a réalisé l'an dernier un bénéfice net en hausse de 15,5% à 75,2 millions d'euros. Le résultat opérationnel a grimpé de 8% à 110,1 millions pour un chiffre d'affaires en progression de 2,2% à 2,826 milliards. En conséquence, la marge opérationnelle s’établit à 4,5% en 2015 contre 4,3% en 2014 (hors chiffre d’affaires négoce).

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent la première estimation de l'indice de la confiance du consommateur de l'université du Michigan pour mars à 15 heures.

Ce matin, l'euro est un repli à 1,1283.

Hier à Paris

Bien orientés à l’ouverture, les marchés européens ont fini en repli, pénalisés par la hausse de l’euro. Il a bénéficié d’une Fed plus accommodante que prévu, les membres de son comité de politique monétaire n’anticipant plus que 2 hausses de taux de 25 points de base cette année contre 4 précédemment. L’affaiblissement du dollar a bénéficié aux matières premières, permettant à la Bourse de limiter ses pertes. A Paris, les investisseurs ont salué la publication annuelle de LafargeHolcim. Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,45% à 4 442,89 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,62% à 3 043,10 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont fini en hausse, le Dow Jones affichant désormais une performance positive depuis le 1er janvier (+0,32%). Le ton accommodant adopté mercredi par la Fed, qui prévoit désormais deux hausses de taux cette année au lieu de quatre prévues initialement, a pesé sur le dollar qui perdait 1%. Ce qui a eu pour conséquence de soutenir les cours des matières premières, notamment du pétrole. Le WTI a gagné 4,5%. L'indice Dow Jones a gagné 0,90% à 17 481,49 points et le Nasdaq Composite 0,23% à 4 774,99 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant