Morning meeting AOF France / Europe - Du vert attendu à l'ouverture, bioMérieux et Darty à l'honneur

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont de nouveau attendus en hausse ce mercredi, prolongeant ainsi leur rally ouvert la semaine dernière. Le climat général se détend cette semaine en raison de statistiques rassurantes sur l'économie américaine et d'une tentative de rebond qui perdure sur le marché pétrolier. Les investisseurs continuent également à garder un œil sur l'activité des banques centrales alors que de nouvelles mesures de soutien pourraient être annoncées par la BCE la semaine prochaine. Du côté des valeurs, bioMérieux a dévoilé ses résultats annuels et Darty suscite la convoitise de Conforama.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une clôture au plus haut : c'est la quatrième. Dans des volumes plutôt faibles à 3.20 milliards d'euros, la reprise haussière ne se dément pas. Elle devrait maintenant approcher de la résistance à 4465 points dans les heures à venir. Cet obstacle semble pouvoir contenir la progression : DayByDay conserve son biais neutre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BIOMERIEUX

bioMerieux a fait état pour 2015 d'un bénéfice net en baisse de 18,5% à 110 millions d'euros affecté par la charge non-récurrente de 32 millions d’euros après impôts comptabilisée au titre de bioTheranostics (les conditions d’entrée d’investisseurs privés au capital de bioTheranostics ont conduit bioMérieux à comptabiliser sur l’exercice 2015 une perte de valeur non récurrente des actifs). Hors cette charge exceptionnelle, le résultat net aurait été de 142 millions d’euros, il était de 136 millions d’euros au 31 décembre 2014.

DBT

Au premier semestre, clos fin décembre, DBT a généré un chiffre d'affaires total de 5,3 millions d’euros contre 6 millions d’euros sur l'exercice précédent. La vente de bornes de recharge et de services associés (72% du chiffre d'affaires du groupe) ressort en recul de 4,7% à 3,8 millions d’euros. Le spécialiste des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques explique que ce semestre est traditionnellement marqué par une moindre activité liée à la fermeture partielle du site de production en août et décembre.

VERGNET

Marc Vergnet, actionnaire historique, a cédé en décembre 2015 le solde des actions qu'il détenait dans la société Vergnet représentant 0,006 % du capital et des droits de vote de la société. De ce fait, Marc Vergnet ne fait plus partie du concert qu'il constituait avec Bpifrance et Nass & Wind. Désormais le concert qui continue à exister entre Bpifrance et Nass & Wind représente au 1er mars 2016, 68,26 % du capital et des droits de vote de la société.

ENGIE

Engie et Susi Partners AG viennent de signer un protocole d’accord afin de promouvoir des projets de stockage d’énergie électrique à grande échelle. Dans un premier temps, Susi apportera 50 millions d’euros pour financer les projets qu'Engie souhaite développer sous cette forme d'activité importante dans le secteur de l'énergie. Avec ce partenariat, Engie souhaite diversifier le risque de développement de nouveaux modèles opérationnels.

Les chiffres macroéconomiques

A 11h seront dévoilés les prix à la production de janvier en zone euro.

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP sur l'emploi privé de février sera publiée à 14h15, suivie à 20h par le livre beige de la Fed.

Vers 08h25, l'euro cote 1,0855 dollar en baisse de 0,11%.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont prolongé leur progression. Comme souvent depuis le début de l’année, les investisseurs ont accueilli les mauvaises nouvelles économiques comme autant de promesses d’intervention prochaines des banques centrales pour relancer la croissance. De ce point de vue, l’espoir a été ravivé aujourd'hui sur les marchés avec la nouvelle baisse de l'activité manufacturière en Chine et le ralentissement de la croissance manufacturière en Europe. Le CAC 40 a gagné 1,22% à 4 406,84 points. L'Euro Stoxx a grimpé de 1,68% à 2 995,20 points.

Hier à Wall Street

Les marchés ont fortement progressé hier, soutenus par la hausse du cours du pétrole et des statistiques jugées rassurantes. Les investisseurs ont en effet retenu le bond de l’indice manufacturier ISM, passé de 48,2 en janvier à 49,5 en février, occultant le fait qu’il reste sous la barre des 50 points qui sépare croissance et contraction. De même, la forte hausse des dépenses de construction (+1,5% en janvier) a montré le dynamisme de ce marché aux Etats-Unis. Ces données ont apaisé les craintes de récession. Le Dow Jones a gagné 2,11% à 16 865,08 pts et le S&P 500 +2,39% à 1 978,35 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant