Morning meeting AOF France / Europe - Du rouge attendu en ouverture, Schneider, Technip et Nokia à surveiller

le
0

(AOF) - Les marchés s'apprêtent à entamer la séance dans le rouge pour le troisième jour de suite tandis que les publications d'entreprises restent au coeur de l'actualité. Les investisseurs auront tout loisir de réagir aux plans stratégiques de Tarkett et Schneider Electric, aux résultats trimestriels de Nokia, Technip, Altran ou encore Suez, ainsi qu'à l'annonce d'une acquisition par Rémy Cointreau. Pour le reste, l'euro est stable, toujours proche d'un plus bas depuis mars, et le cours du pétrole semble prêt à se reprendre après sa glissade des derniers jours.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une longue mèche basse sur le support à 4497.26 points. Dans des volumes en nette progression à 3.25 milliards d'euros, les acheteurs ont défendu avec succès le soutien, validant un simple pull back. Cet événement devrait relancer la tendance haussière en direction de la résistance à 4607.69 points. La tendance haussière peut maintenant reprendre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

TECHNIP

Technip a révisé à la hausse ses objectifs dans le Subsea à l’occasion de la publication de ses comptes du troisième trimestre. S’agissant de cette division, le groupe parapétrolier vise désormais un chiffre d’affaires ajusté supérieur à 5 milliards d’euros contre 4,7 à 5 milliards d’euros auparavant et un résultat opérationnel courant ajusté à environ 700 millions d’euros. Il tablait précédemment sur environ 680 millions d’euros. En Onshore/Offshore, il cible toujours un chiffre d’affaires ajusté entre 5,7 et 6 milliards d’euros et résultat opérationnel courant ajusté à environ 280 millions.

NEXITY

Nexity a révisé à la hausse sa prévision de croissance des réservations de logements neufs, désormais attendue supérieure à celle du marché français (estimée en progression de 15 à 20% autour de 120 000 réservations en 2016) contre une perspective précédente de croissance en ligne. De plus, le promoteur s'attend à dépasser son objectif de 250 millions d'euros de prises de commandes dans l'immobilier d'entreprise cette année. Enfin, Nexity a confirmé ses objectifs d'un chiffre d'affaires stable autour de 3 milliards d'euros et d'un résultat opérationnel courant d'au moins 245 millions.

KLEPIERRE

Klepierre a confirmé ses perspectives pour l’exercice 2016 à l’occasion de la publication de ses ventes du troisième trimestre. Le groupe immobilier spécialisé dans les centres commerciaux vise un cash-flow net courant par action supérieur à 2,25 euros. Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois est globalement inchangé à 972,3 millions d’euros. Le chiffre d’affaires des commerçants est, lui, en hausse de 1,4 % à périmètre constant.

IPSOS

Au troisième trimestre 2016, le chiffre d’affaires d’Ipsos s’établit à 431,7 millions d’euros, en progression de 0,9 % par comparaison à la même période de l’année précédente. Les effets de change qui étaient positifs en 2015 sont aujourd’hui négatifs. Ils pèsent pour 2,4 % sur le seul troisième trimestre. La croissance organique s'est élevée à 3,2 %, se situant à un niveau satisfaisant, entre la performance du premier trimestre (+ 3,7 %) et celle du deuxième trimestre (+ 3%).

Les chiffres macroéconomiques

Les seules statistiques du jour sont attendues aux Etats-Unis. A 14h30, les investisseurs découvriront les commandes de biens durables en septembre et les inscriptions hebdomadaires au chômage.

A 16h00 seront publiées les promesses de ventes immobilières en septembre.

A 08h25, l'euro est stable à 1,0911 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont terminé en légère baisse enchainant leur deuxième séance consécutive de repli. Tout au long de la séance, la baisse du cours du baril de pétrole a pesé sur la tendance. Si l'annonce d'une baisse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis a freiné le mouvement, le baril de WTI perdait 0,46% à 49,72 dollars, et celui de Brent perdait 0,93% à 50,32 dollars. L'actualité des valeurs a encore été très fournie : Kering, Capgemini et l'automobile ont publié. Le CAC 40 a perdu 0,14% à 4 534,59 pts et l'EuroStoxx 50 a reculé de 0,21% à 3 080,98 pts.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont clôturé sans véritable tendance, dans le sillage d’un cours du pétrole qui a tenté de limiter sa baisse et de résultats d’entreprises contrastés. La baisse surprise des stocks de brut n’a pas été suffisante pour soutenir les cours du baril même si elle a permis de limiter leur repli. Le baril de WTI est tout de même resté sous les 50 dollars. Côté entreprises, Boeing a décollé après le relèvement de ses perspectives alors qu’Apple a plié malgré des résultats supérieurs aux attentes. Le Dow Jones a gagné 0,17% à 18 199,33 pts et le S&P 500 a cédé 0,17% à 2 139,43 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant