Morning meeting AOF France / Europe - Baisse en vue, la présidentielle américaine inquiète

le
0

(AOF) - Les marchés actions européens sont attendus en net repli à l'ouverture dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques. Les investisseurs s'inquiètent de l'issue de la présidentielle américaine alors que des sondages témoignent de la montée en puissance de Donald Trump. Par ailleurs, la prudence est de mise dans l'attente des conclusions de la réunion de politique monétaire de la Fed, ce soir. Au chapitre économique, les marchés prendront connaissance des indices PMI définitifs d'activité dans le secteur manufacturier en Europe au mois d'octobre.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire ayant rompu le support à 4497 points. Avec une ouverture faible aujourd'hui, la tendance haussière est pour l'instant repoussée. Les volumes restent limités à 2.63 milliards, ce qui montre qu'il n'y a pas de panique. Cette correction devrait ramener les cours sur le support ascendant, confondu avec la moyenne mobile à 100 jours.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BONDUELLE

Le groupe spécialisé dans la transformation de légumes publiera après-Bourse son chiffre d'affaires au premier trimestre 2016/2017. En octobre dernier, Bonduelle avait déçu le marché en dévoilant des résultats 2015/2016 dégradés et des perspectives décevantes. Le groupe familial est affecté par l'absence de reprise marquée de la consommation; la guerre des prix en Europe, des crises économiques en Russie et au Brésil et une forte fluctuation des devises, notamment le rouble.

GAUSSIN

Gaussin a plongé mardi de 25,45% à 0,41 euro, pénalisé par des résultats semestriels dégradés et la révision à la baisse de son chiffre d'affaires. Le groupe spécialisé dans l'audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues pour la mise en place et le transport de charges lourdes, volumineuses ou délicates, a prévenu que sans nouveau financement, la continuité de l'exploitation n'était pas assurée en 2017. Dans ce cadre a-t-il précisé, les négociations pour trouver des partenaires industriels ou s'adosser à un groupe se poursuivent.

RENAULT

Renault a accusé mardi l'une des plus forte baisses du CAC 40 (-2,19% à 77,38 euros) tandis que Peugeot a reculé de 1,14% à 13,49 euros après des indicateurs décevants. En octobre 2016, les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 4% en données brutes par rapport à octobre 2015, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Les immatriculations du Groupe PSA ont reculé de 5,8% et celles de Renault, de 9,2%.

SAINT-GOBAIN

Saint-Gobain vient d'acquérir 100% du capital de la société italienne h-old auprès du fonds d'investissement Arcadia Small Cap. Fondée en 1982, h-old conçoit, fabrique et distribue essentiellement en Europe des rubans adhésifs de spécialité pour différentes applications exigeantes pour les marchés industriels et automobiles. En 2016 son chiffre d'affaires devrait s'élever à environ 25 millions d'euros. h-old renforce l'activité de plastiques de haute performance par des positions commerciales complémentaires en termes de géographie et d'applications.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice PMI des directeurs des achats du secteur manufacturier du mois d'octobre est attendu à 10h en zone euro.

Aux Etats-Unis, l'estimation ADP des créations d'emploi du mois d'octobre sera publiée à 13h15. La décision sur les taux du FOMC de la Réserve fédérale est attendue à 19h.

Vers 8h25, l'euro cote 1,1065 dollar, en hausse de 0,06%.

Hier à Paris

En hausse à l'ouverture, les marchés actions sont rapidement repartis dans le rouge avant de creuser leurs pertes dans le sillage de Wall Street. La prudence est de mise alors que débute aujourd'hui la réunion de politique monétaire de la Fed. Elle s'achèvera demain. Le marché table sur un statu quo sur les taux mais l'institution devrait préparer le terrain à un relèvement en décembre. Par ailleurs, Trump est repassé devant Clinton dans un sondage, ce qui peut inquiéter les investisseurs. Le CAC 40 a reculé de 0,86% à 4 470,28 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a cédé 1% à 3 024,58 points.

Hier à Wall Street

En hausse à l'ouverture, Wall Street est rapidement reparti dans le rouge. La prudence a été de mise alors que débutait la réunion de politique monétaire de la Fed. Elle s'achève ce soir. Le marché table sur un statu quo sur les taux mais l'institution devrait préparer le terrain à un relèvement en décembre. Par ailleurs, Trump est repassé devant Clinton dans un sondage, ce qui peut inquiéter les investisseurs. Ces derniers n'ont guère réagi à la publication d'indices PMI manufacturier encourageants. Le Dow Jones a cédé 0,58%, à 18 037,10 points. Le Nasdaq a perdu 0,69% à 5 153,58 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant