Morning meeting AOF France / Europe - Baisse en vue, Apple pèse

le
0

(AOF) - Les principaux marchés actions européens sont attendus en baisse dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques. Les résultats décevants d'Apple hier soir après-Bourse pèseront également sur la tendance, tout comme la détérioration inattendue de la confiance des consommateurs allemands à l'approche de novembre. Les investisseurs réagiront à une nouvelle salve de résultats d'entreprises. En France, Airbus a dévoilé des comptes trimestriels inférieurs aux attentes tandis que Capgemini a réalisé une croissance organique décevante au troisième trimestre. Kering a en revanche a brillé.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec des mèches haute et basse, avec des volumes en augmentation, à 2.86 milliards d'euros. La consolidation probable, suite à la formation d'un doji pierre tombale, se met en place. Les cours devraient ainsi revenir sur le support à 4497.26 points avant de reprendre leur tendance haussière. Un excès baissier sous ce soutien est même possible, vu la récente vitesse des corrections.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

EDF

Au terme d'un processus concurrentiel ouvert, EDF est entré en négociations exclusives avec IFM Investors, qui a remis au groupe une offre ferme pour le rachat de ses activités de cogénération (chaleur et électricité) en Pologne. La centrale thermique au charbon de Rybnik (capacité de 1,8 GW) fait l'objet d'un processus de cession séparé pour lequel le groupe EDF est en négociation exclusive avec EPH. Cette double opération s'inscrit dans la stratégie CAP 2030 d'EDF et dans le plan de cessions annoncé par le groupe le 22 avril 2016.

KERING

Au troisième trimestre, Kering a réalisé un chiffre d'affaires de 3,185 milliards d'euros en progression de 10,5% à périmètre et taux de change comparables et de 10% en données publiées. Les activités Luxe ont grimpé de 11,3% en comparable grâce à une croissance remarquable de Gucci (+17%) et d'Yves Saint Laurent (+33,9%) qui continuent de gagner des parts de marché.

RENAULT

Au troisième trimestre 2016, le chiffre d'affaires de Renault a atteint 10,546 milliards d'euros, en progression de 13% par rapport à la même période l'année dernière (+16,7 % hors effet de change). Cette hausse s'explique principalement par la bonne tenue du marché européen et le succès de la gamme. Sur la période, les ventes du groupe Renault progressent de 16% à 721 741 véhicules sur un marché en hausse de 5%.

SEB

Seb vise désormais pour cette année une croissance organique de ses ventes de 6 % et une progression de son résultat opérationnel d’activité de 15 %, contre une précédente guidance d'une croissance organique de ses ventes supérieure à 5 % et d'une progression de son résultat opérationnel d'activité supérieure à 10 %. Au troisième trimestre, le spécialiste du petit électroménager a vu ses ventes progresser de 6,8% (+6,5% en organique) à 1,2 milliard d'euros.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice GfK, qui mesure la confiance des consommateurs allemands, s'est établi à 9,7 à l'approche de novembre, contre 10 à l'approche d'octobre. Le consensus Reuters le donnait inchangé, à 10.

L'enquête de conjoncture de l'Insee auprès des ménages pour octobre est attendue à 8h45.

Aux Etats-Unis, l'indice flash des directeurs d'achats (PMI) Markit Services d'octobre sera publié à 15h45. Les ventes de logements neufs en septembre sont attendues à 16h.

Vers 8h25, l'euro 1,0895 dollar, en hausse de 0,06%.

Hier à Paris

La cote européenne a fini en légère baisse alors que les investisseurs digéraient des publications d’entreprises particulièrement nombreuses en Europe et aux Etats-Unis. Le secteur des télécoms a bénéficié des bons résultats d’Orange. En revanche, le secteur bancaire a pesé sur la tendance, pénalisé par la banque italienne Banca MPS qui est toujours à la recherche d'investisseurs pour participer à son augmentation de capital de 5 milliards d'euros. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,26% à 4 540,84 points et l’EuroStoxx 50 a cédé 0,21% à 3 087,41 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé dans le rouge alors que les résultats d'entreprises du jour sont ressortis mitigés. Si P&G a rassuré sur ses trimestriels meilleurs que prévu, le groupe 3M a déçu après avoir abaissé ses perspectives annuelles. Autre facteur qui a accentué cette tendance négative : l'indice de la confiance du consommateur du Conference Board s'est détérioré en octobre à 98,6 alors que les économistes tablaient sur 100,8. Le Dow Jones abandonne 0,3% à 18 169,27 points et le Nasdaq a reculé de 0,5% à 5 283,40 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant