Morning meeting AOF France / Europe - Baisse attendue à l'ouverture, les statistiques à l'honneur

le
0

(AOF) - Les statistiques devraient largement influer sur la tendance des marchés aujourd'hui, entre les indices des directeurs d'achat (PMI) du secteur manufacturier en Europe et aux Etats-Unis et le chômage de février en zone euro. Or, les premiers chiffres publiés concernant la Chine font craindre une ouverture de la séance en baisse : le secteur privé chinois a enchainé un nouveau mois de contraction. Cette indication pourrait peser sur la tendance sauf si les investisseurs y voient une nouvelle raison de prendre des mesures de relance. Du côté des valeurs, Ipsen a publié ses résultats 2015.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une clôture au plus haut, dans un volume de 3.70 milliards d'?. La résistance à 4322 points a été débordée en fin de journée, sous l'influence de marchés américains encore haussiers. Un nouveau creux ascendant est donc marqué à 4254.77 points : c'est la rupture de ce niveau qui relancerait la phase baissière. En attendant, DayByDay conserve un biais neutre.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

IPSEN

Ipsen a fait état pour 2015 d'un résultat consolidé de 190,7 millions d'euros, en hausse de 23,8%, et d'un résultat opérationnel courant de 322,5 millions, en croissance de 23,8% également. La marge opérationnelle courante est ressortie à 22,3%. Le chiffre d'affaires annuel du laboratoire pharmaceutique a progressé de son côté de 10,4% hors effets de change à 1,44 milliard d'euros. Enfin, la trésorerie de clôture d'Ipsen s’est élevée à 214 millions d’euros comparée à une trésorerie de 180,1 millions d’euros en 2014. Le groupe a annoncé le versement d'un dividende stable à 0,85 euro.

PROLOGUE

Au cours de l'exercice 2015, le groupe Prologue a triplé son chiffre d'affaires à 71,13 millions d'euros (+219,2%) en données pro forma, ces dernières incluant 12 mois d'activité d'O2i et de Software Ingenieros, deux sociétés récemment acquises par Prologue. Le chiffre d'affaires de l'éditeur de solutions informatiques ressort à 23,1 millions d'euros à périmètre comparable. Le groupe s'est principalement renforcé sur le marché français avec un périmètre d'activité qui a été multiplié par 10 entre 2014 et 2015.

VIADEO

Hors activités de sa filiale chinoise, qui exploitait la plateforme Tianji fermée le 31 décembre 2015, dans le cadre du recentrage stratégique sur la France, Viadeo a enregistré une baisse de 7,9% de ses revenus à 24,298 millions d'euros en 2015. Ce montant inclut 3,1 millions d'euros d’échanges de services, à comparer à 1,3 million en 2014. La croissance de ces échanges de services a permis d’intensifier l’impact de la campagne de publicité nationale massive (TV, presse, affichage et digital) lancée début 2015.

BUREAU VERITAS

Bureau Veritas a annoncé l’acquisition de HCD Group, une société de contrôle dans le domaine de la construction au Royaume-Uni. HCD propose une large gamme de services comprenant le contrôle construction, l’assistance technique pour la conformité réglementaire CDM (Construction, Design and Management) et la sécurité incendie. La société s’adresse aux entreprises de construction et promoteurs et aux gestionnaires de biens immobiliers.

Les chiffres macroéconomiques

A 09h50 sera publié l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) Markit Manufacturier pour février en France. Il sera suivi à 09h55 par l'indice PMI de l'Allemagne puis, à 10h00, de la zone euro.

A 09h55 sera également dévoilé le taux de chômage allemand de février.

Eurostat publiera à 11h le taux de chômage de janvier en zone euro.

Aux Etats-Unis, l'indice définitif des directeurs d'achats (PMI) Markit Manufacturier pour février sera publié à 15h45. A 16h00, les investisseurs découvriront l'indice ISM du secteur manufacturier de février et les dépenses de construction en janvier.

Hier à Paris

Les marchés européens ont clôturé en légère hausse, soutenus par la nouvelle baisse de l’euro et les mesures de soutien chinoises. L'annonce du retour de l'inflation de la zone euro en territoire négatif en février a en effet renforcé la pression sur la BCE pour qu'elle prenne de nouvelles mesures de soutien à la croissance lors de la réunion de son comité de politique monétaire la semaine prochaine. De son côté, la Chine a annoncé une nouvelle baisse du taux de réserve obligatoire des banques. Le CAC 40 a gagné 0,9% à 4 353,55 points et l’EuroStoxx 50 a progressé de 0,57% à 2 945,75 points.

Hier à Wall Street

Contrairement à leurs homologues européens - qui ont accru leurs gains dans la dernière heure de cotation - les indices américains ont creusé leurs pertes en fin de séance. Maintenus proches de l'équilibre grâce aux mesures de relance chinoises, ils ont finalement clôturé en baisse. Des prises de bénéfices ont sans doute pesé alors que Wall Street a enchaîné une deuxième semaine consécutive de hausse et que des statistiques décevantes ont été publiées, notamment le PMI de Chicago. Le Dow Jones a perdu 0,74% à 16 516,50 points et le S&P 500 a reculé de 0,81% à 1 932,23 points.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant