Morning meeting AOF France / Europe - Au plus haut depuis le référendum britannique, les indices devraient faire une pause

le
0

(AOF) - Alors que le CAC 40 comme l'EuroStoxx 50 ont retrouvé hier en clôture leur niveau de la veille du référendum britannique, signant leur quatrième séance de hausse de suite, ils pourraient faire aujourd'hui l'objet de quelques prises de bénéfices. La consolidation devrait se faire dans le calme alors que l'agenda macroéconomique est vide et que les publications d'entreprises sont peu nombreuses. En Europe, E.ON et Adecco seront tout de même à surveiller. Dans ce contexte, l'attention des investisseurs devrait se porter sur l'évolution des cours du pétrole qui prolongent leur baisse initiée hier.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un long doji sans ombres, un marubozu. Cette séance a donc été dominée par les acheteurs sans interruption. Les volumes n'étaient toujours pas au rendez-vous, seulement 2.3 milliards ont été échangés, le deuxième plus faible volume de ce mois de congés. Le CAC 40 approche ainsi de son sommet du mois de juin qui constitue la prochaine résistance à 4493 points. A court terme, la tendance reste haussière, c'est une question de temps de la franchir pour rejoindre 4607 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

NICOX

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, annonce aujourd'hui avoir finalisé le transfert de son infrastructure commerciale européenne et internationale et son portefeuille associé de produits à un stade de développement avancé à une société pharmaceutique pan-européenne privée, nouvellement créée par GHO Capital, spécialisée dans l'ophtalmologie. Nicox recevra 9 millions d'euros en numéraire de GHO Capital à la finalisation de la transaction.

SFR

SFR (+9,41% à 22,90 euros) a fini hier en tête de l'indice SBF 120 après avoir publié des résultats trimestriels moins dégradés que prévu. Ainsi, sur la période de trois mois close fin juin, l'opérateur a enregistré une perte nette de 43 millions d'euros essentiellement due à une hausse de ses charges financières. Ces dernières sont liées au refinancement de 221 millions d'euros réalisé en avril. Hors impact de ce refinancement, le résultat net aurait été positif à 178 millions d'euros, plus que doublé en un an.

MARIE BRIZARD WINE AND SPIRITS

Suite à la sortie de ses filiales polonaises de leurs plans de redressement respectifs le 28 juin dernier, Marie Brizard Wine and Spirits a annoncé la levée des garanties données aux douanes polonaises à l'effet d'assurer le paiement des droits d'accises (engagements hors bilan), pour un montant total de 600 millions de Zlotys (140 millions d’euros). « Cette décision du bureau des douanes de Starogard, en Pologne, vient confirmer les effets positifs de la sortie de plan des filiales polonaises de Marie Brizard Wine & Spirits », a souligné le groupe de vins et spiritueux.

EUROTUNNEL

Le Shuttle Freight, le service Navettes Camions d’Eurotunnel poursuit sur sa lancée et enregistre un nouveau record. Aujourd’hui, mardi 9 août, les Navettes Camions ont transporté le millionième camion de l’année 2016 avec près d’un mois d’avance par rapport à l’année 2015. « Depuis le mois de novembre 2015, les Navettes Camions établissent mois après mois de nouveaux records à période comparable », a souligné l’exploitant du tunnel sous la manche.

Les chiffres macroéconomiques

Aucune statistique n'est attendue.

Vers 08h30, l'euro cote 1,1151 dollar, en hausse de 0,34%.

Hier à Paris

Soutenus par des résultats d’entreprises meilleurs que prévu, les marchés européens ont fini en hausse. Worldpay en Angleterre et Munich Re en Allemagne ont fini parmi les plus fortes hausses de leurs indices respectifs pour cette raison. A Paris, l’opérateur télécoms SFR a bondi de près de 10%, ses comptes trimestriels étant moins dégradés que prévu. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,19% à 4 468,07 points, effaçant ses pertes depuis l’annonce du vote en faveur du Brexit. L’indice parisien a clôturé le 23 juin à 4 465,90 points. L’EuroStoxx 50 a, lui, gagné 1,55% à 3 029,18 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont enchaîné une nouvelle séance sans grand relief, clôturant tout proches de l'équilibre. En séance toutefois, l'indice élargi S&P500 et l'indice technologique Nasdaq ont inscrit de nouveaux records. Faute d'indicateurs macroéconomiques significatifs et tandis que la saison des publications trimestrielles arrive à son terme, les investisseurs réagissent de plus en plus à l'évolution des cours du pétrole. Ce dernier a hésité toute la journée sur la voie à suivre, pesant sur la tendance. Le Dow Jones a gagné 0,02% à 18 533,05 pts et le S&P500 0,04% à 2 181,74 pts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant