Morning meeting AOF France / Europe - Après la BCE et avant la Fed, la hausse devrait se poursuivre

le
0

(AOF) - Au début d'une semaine à haut risque pour les marchés financiers avec la décision de la Fed américaine sur ses taux mercredi, les indices actions européens sont attendus en légère hausse ce lundi. Revigorés par les mesures annoncées par la BCE jeudi dernier, les investisseurs se montrent prêts à reprendre quelques risques afin de continuer à combler les pertes enregistrées depuis le début de l'année. Ce contexte porteur ne devrait pas être mis à mal par des statistiques particulièrement peu nombreuses. Les opérateurs devraient cependant garder un oeil sur le pétrole qui recule légèrement.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec une clôture au plus haut de la séance mais toujours à l'intérieur de la mèche du 10/03. Les acheteurs n'ont pas rendu les armes et les volumes, bien qu'inférieurs à ceux de jeudi avec 4.30 milliards d'euros échangés, n'en restent pas moins importants. Cela témoigne d'une large participation : le sommet qui sera marqué sera durable. Tout signe de faiblesse doit donc être surveillé avec attention.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

INTERPARFUMS

Interparfums a fait état d'un bénéfice part du groupe de 29,2 millions d'euros en 2015, en hausse de 25%, et d'un bénéfice opérationnel de 45,8 millions d'euros, en croissance de 46%. La marge opérationnelle ressort à 14% du chiffre d'affaires, bien supérieure au niveau normatif de 12% attendu par le parfumeur. Les ventes annuelles de ce dernier ont augmenté de leur côté de 10% à 327,4 millions d'euros, soutenues par la très forte croissance des parfums Jimmy Choo et la nouvelle progression des parfums Montblanc, doublées d'un contexte monétaire favorable avec la hausse du dollar.

ELIOR

Elior a lancé son programme de rachat d'actions portant sur 10% de son capital au prix maximum de 25 euros par titre pour un montant maximum de 430 millions d'euros. L'opération va s'étendre sur 18 mois soit jusqu'au 11 septembre 2017. Les objectifs de ce programme sont l'annulation des actions rachetées ou leur conservation pour la remise d'actions à titre d'échange ou de paiement dans le cadre d'opérations de croissance externe ou leur remise à la suite de l'exercice de droits attachés à des valeurs mobilières donnant droit à l'attribution d'actions d'Elior.

VIVENDI

Vivendi détient désormais 24,9% du capital de Telecom Italia après avoir acquis plus de 148 millions d'actions de l'opérateur entre le 1er et le 9 mars selon un document déposé auprès de la SEC américaine. Le groupe français se rapproche ainsi du seuil des 30% qui serait synonyme d'OPA sur le groupe italien.

VALEO

Valeo, équipementier automobile, a annoncé le placement de 600 millions d'euros de nouvelles obligations à échéance 18 mars 2026. Cette émission a permis de placer à des conditions favorables 600 millions d'euros d'obligations de maturité 10 ans avec un coupon de 1,625%.

Les chiffres macroéconomiques

A 11h sera publiée la seule statistique de la journée, à savoir l'indice de la production industrielle en janvier en zone euro.

Vers 08h25, l'euro recule très légèrement de 0,05% à 1,1151 dollar.

Vendredi à Paris

Les marchés actions européens rebondissent après leur accès de faiblesse d'hier. Les investisseurs ont enfin décidé de saluer le nouvel arsenal de mesures pris par la BCE pour soutenir la croissance de la zone euro. Au chapitre des valeurs, le secteur bancaire, qui profite au premier chef des décisions de la BCE, a été le principal moteur des indices. En hausse de 3,27% à 4 492,79 points, le CAC 40 a largement effacé sa perte d'hier (-1,70%). Grâce à un gain hebdomadaire de 0,81%, la Bourse de Paris a enregistré sa quatrième semaine de hausse consécutive. L'Euro Stoxx 50 a gagné 3,47%.

Vendredi à Wall Street

Des deux côtés de l'Atlantique, les marchés ont réagi tardivement aux mesures de soutien annoncées jeudi par la BCE. Mais c'est bien ce contexte favorable et la perspective d'un renforcement du QE européen qui a permis aux indices américains de boucler dans le vert leur quatrième semaine consécutive de hausse. Comme souvent depuis le début de l'année, la progression des cours du pétrole est venue amplifier ce mouvement. Le Dow Jones a gagné 1,28% vendredi à 17 213,31 pts (+0,82% en 5 jours) et le S&P500 s'est adjugé 1,64% à 2 022,19 pts (+1,02% sur la semaine).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant