Morin veut sauver le groupe Nouveau Centre

le
0
L'ancien ministre de la Défense s'est entretenu avec Jean-François Copé mercredi matin pour demander la mise en place d'un comité stratégique qui associerait l'UMP et ses alliés, et la définition d'une «plate-forme électorale commune».

Le centre était un champ de bataille avant la présidentielle, il n'est plus qu'un champ de ruines au lendemain de la victoire de la gauche. Au MoDem, François Bayrou devra se battre pour conserver son siège de député (lire ci-dessus). Au Parti radical, Jean-Louis Borloo s'engage dans un pari difficile pour sortir des législatives avec un groupe autonome. Quant au Nouveau Centre, il reste profondément divisé entre ceux qui ont soutenu la candidature d'Hervé Morin et ceux qui ne souhaitaient pas en entendre parler.

Le président du Nouveau Centre en est conscient mais garde l'espoir de sauver son groupe à l'Assemblée. «Nous perdrons des plumes, c'est probable, mais nous sommes en mesure de passer l'obstacle», explique l'ancien ministre de la Défense. De la vingtaine de députés sortants, une dizaine seraient à même de conserver leurs sièges, au vu des résultats de dimanche. Pas assez pour atteindre les 15 sièges nécessaires à la constitution d'un groupe. À moins q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant