Morin, Sauvadet, Leroy: une partie de l'UDI se rallie à Fillon

le
6
Le président de la région Normandie, Hervé Morin, à Ménilles dans le nord de la France le 14 octobre 2016 ( AFP / CHARLY TRIBALLEAU )
Le président de la région Normandie, Hervé Morin, à Ménilles dans le nord de la France le 14 octobre 2016 ( AFP / CHARLY TRIBALLEAU )

Les anciens ministres Hervé Morin, François Sauvadet et Maurice Leroy, ainsi que plusieurs parlementaires de l'UDI, ont annoncé mardi leur ralliement à la candidature de François Fillon pour le second tour de la primaire de la droite dimanche.

Dans une tribune, ces élus soulignent l'"expérience" et la "stature unanimement reconnue d'homme d'Etat" de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

"Centristes, nous partageons avec lui l'ambition de desserrer l'étau fiscal et administratif qui étouffe l'activité économique, de réduire massivement le poids de la dépense publique, de libérer les énergies locales, pour une nouvelle décentralisation et, à l'heure de la menace islamiste, celle de ne rien céder sur les principes et les valeurs qui fondent la République", écrivent également les députés Rudy Salles ou François Rochebloine, et la sénatrice Sylvie Goy-Chavent, entre autres.

M. Fillon a tiré selon eux une "légitimité" de son résultat du premier tour (44,1% contre 28,5% pour Alain Juppé), ce qui représente un "point de départ indispensable au rassemblement d'une majorité de Français lors de l'élection présidentielle".

Les signataires appellent en outre les deux qualifiés à apaiser leurs discours, très virulents depuis deux jours, car c'est par "la dignité des débats et le respect mutuel" que le rassemblement sera possible au soir du second tour, expliquent-ils.

M. Morin, président de la région Normandie, avait appelé à voter pour Bruno Le Maire au premier tour de la primaire. M. Le Maire s'est lui-même rallié pour François Fillon dès dimanche soir.

Dans un communiqué séparé, le conseil national du Nouveau Centre, présidé par M. Morin, a annoncé avoir adopté une motion dans laquelle le parti s'engageait en faveur de M. Fillon, "un homme d'expérience, de vérité et de courage". "Nous le connaissons, nous savons qu'il saura allier ténacité dans la conduite des réformes et respect de la cohésion sociale et nationale", affirme le Nouveau Centre.

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde a de son côté apporté son soutien à Alain Juppé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 il y a 3 semaines

    Les retourneurs de vestes en somme

  • jean-648 il y a 3 semaines

    L'appel de la soupe......

  • M9946587 il y a 3 semaines

    Quand l'odeur du sang ravive le désir d'être ministre ... quelle tristesse ...

  • M7403983 il y a 3 semaines

    Les anciens ministres Hervé Morin, François Sauvadet et Maurice Leroy, ainsi que plusieurs parlementaires de l'UDI, ont annoncé mardi leur ralliement à la candidature de François Fillon ====> BRAVO au moins c'est clair. Cela change de Juppé qui envoie son Isabelle (ex journal LA CROIX) au charbon !!!! Pauvre Juppé et pauvre Bayrou !!!! A mettre dans le même sac !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • cavalair il y a 3 semaines

    Le centre est un marais et n'a jamais existe de par lui meme

  • franck8 il y a 3 semaines

    Le centre éclaté !