Morin privilégie le partenariat avec l'UMP

le
0
Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, tire le bilan du début d'année 2012.

Comme si de rien n'était, ou presque. Le Nouveau Centre organise samedi près de Nîmes ses cinquièmes universités d'été. L'occasion, pour son président Hervé Morin, de tirer un bilan sur le début d'année 2012 et de soumettre à ses troupes son projet pour les cinq années à venir. L'ex-ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy a mis à profit ses «longues vacances» pour «remettre les choses à plat». «J'avais besoin d'un vrai sas de décompression, de prendre le temps de la vacuité pour préparer cette rentrée», explique-t-il.

Hervé Morin semble avoir tourné la page de sa candidature avortée à la présidentielle et des guerres internes qui ont conduit Jean-Christophe Lagarde et François Sauvadet à rejoindre Jean-Louis Borloo. Questions qui sont intimement liées, selon lui. «Je ne pouvais pas faire une télé ou une radio sans qu'on me demande de réagir aux dernières déclarations de mes "amis", explique-t-il. Dans ces conditions, il m'était im

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant