Morin plaide pour un centre ancré à droite

le
0
Le Nouveau Centre veut conserver son «indépendance» dans la fédération à venir.

«Vos querelles d'ego, vos batailles parisiennes, on en a ras le bol. Par pitié, rassemblons-nous et préparons les élections à venir!» Il n'y avait pas grand monde pour contredire ce militant, samedi, qui interpellait sévèrement les élus du Nouveau Centre réunis pour leur université d'été à Nîmes (Gard). Cinq ans après la rupture avec le MoDem et quelques semaines après la scission entre supporteurs de Jean-Louis Borloo et tenants d'Hervé Morin, le bilan est vite tiré et les préconisations unanimes: le centre doit se rassembler d'urgence.

Derrière qui? On verra plus tard. Un message reçu 5 sur 5 par Jean-Marie Vanlerenberghe, premier représentant de François Bayrou à prendre la parole à l'université d'été du Nouveau Centre depuis 2007. Pour le sénateur MoDem, les perspectives ne sont pas reluisantes: «Pour rassembler tout le centre, il faudrait soit que le PS explose, soit que l'UMP explose, ce qui est totalement utopique.» Favorable au regroupement d'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant