Morgan Stanley discute d'un règlement avec le parquet de NY-sce

le
0

NEW YORK, 2 mars (Reuters) - Morgan Stanley MS.N discute avec le procureur général de New York du règlement d'une affaire dans laquelle la banque est mises en accusation dans le traitement de transactions de crédits subprimes avant la crise financière de 2008, a déclaré lundi une source proche du dossier. Ce règlement serait indépendant de l'accord de principe de 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) passé par la banque avec le département de la Justice américain le mois dernier, a ajouté la source. ID:nL5N0VZ66Y Les accusations portent sur les procédures de "due diligence" (information), de placement et de valorisation des crédits dans le cadre d'une trentaine de titrisations, ainsi que sur les biens immobiliers servant de garantie, a expliqué la banque, qui les rejette. Une porte-parole du procuteur général Eric Schneiderman s'est refusée à tout commentaire. Morgan Stanley a ajouté 2,8 milliards de dollars à ses réserves pour frais de contentieux depuis la publication de ses comptes en janvier, dotation qui tient compte de l'accord de 2,6 milliards de dollars. En raison de ce règlement, la banque avait du réviser en baisse le bénéfice de 2014 publié le 20 janvier, à 3,15 milliards de dollars, soit 1,60 dollar par action, contre 5,82 milliards (2,95 dollars). Elle a dit que ses frais juridiques avaient atteint l'an passé 3,41 milliards de dollars contre 1,95 milliard en 2013. L'action Morgan Stanley gagne 0,75% à Wall Street. (Karen Freifeld et Lauren Tara LaCapra, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant