Morgan Schneiderlin, plombé par Louis Van Gaal ?

le
0
Morgan Schneiderlin, plombé par Louis Van Gaal ?
Morgan Schneiderlin, plombé par Louis Van Gaal ?

L'été passé, il était considéré comme l'un des tous meilleurs milieux de Premier League, tout le Royaume se l'arrachait et il a choisi Manchester United. Pour passer un palier et éventuellement contester une place de titulaire en équipe de France. Près de dix mois plus tard, ses chances d'aller à l'Euro sont quasi nulles, notamment parce que Louis Van Gaal ne l'a jamais considéré comme un titulaire à part entière et ne lui a pas permis de progresser.

" Mon transfert à Manchester United me donne plus de confiance, jouer avec de grands joueurs me fait progresser. Mais je faisais de bonnes choses à Southampton aussi. Dans les yeux des gens, oui j'ai pu changer. Mais je reste le même. Simplement en équipe de France, je prends mes marques. Je sais que j'ai encore la place pour progresser et faire encore mieux. " Au micro de Canal+, Morgan Schneiderlin était en confiance l'automne dernier, après une performance pleine contre la Serbie. Considéré comme l'un des meilleurs milieux de terrain de Premier League sous les couleurs de Southampton, il avait rejoint Manchester United en juillet pour changer de catégorie et, si possible, prendre place dans le onze de départ de Didier Deschamps à un an de l'Euro. Neuf mois plus tard, le constat est clair : l'Alsacien a perdu son pari, entre un statut de titulaire incertain à Old Trafford et une place en équipe de France qu'il a cédée à N'Golo Kanté lors du rassemblement de mars. Le retour en forme de Lassana Diarra avec Marseille avait déjà ébranlé ses certitudes, l'explosion de l'ancien Caennais avec Leicester a fini de le bouter hors de la sélection au pire des moments. Loi des séries oblige, la mauvaise passe de Schneiderlin en bleu empiète désormais sur son quotidien mancunien. Depuis le 20 avril et une affiche contre Crystal Palace en Premier League, le " Spider Man " de Saint-Mary n'a plus débuté un match pour MU. Sur le banc contre Everton en demi-finale de Cup et contre Leicester pour le dernier gros choc des Red Devils, il n'a joué qu'un petit quart d'heure le week-end passé contre les Canaries de Norwich malgré l'absence de Marouane Fellaïni. Trop peu pour renverser le rapport de force avec Kanté, Diarra mais aussi Cabaye ou Sissoko, qui, a défaut de briller de mille feux, enchaînent les matchs avec Palace et Newcastle.

Talisman de Manchester United jusqu'à janvier


Paradoxalement, le joueur formé à Strasbourg avait été plutôt bon contre les Londoniens il y a deux semaines, dans un rôle de sentinelle avec une grosse activité (92 passes dont 90% réussies, cinq tacles). Une illustration de la saison du Français, jamais totalement déméritant mais rarement aligné sur la durée ni dans le même rôle au milieu de terrain par Louis Van Gaal. Pourtant, en début de saison, les chiffres parlaient pour l'international…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant