Morgan Parra : " Tout va se jouer à la fin "

le
0
Morgan Parra : " Tout va se jouer à la fin "
Morgan Parra : " Tout va se jouer à la fin "
Vainqueur de Toulon dimanche, Clermont est revenu à hauteur de son rival en tête du Top 14. Mais pour Morgan Parra, tout se jouera lors du dernier match, samedi à Montpellier.

Morgan, une victoire contre Toulon, c’est important en vue de la première place…
C’est anecdotique, il faut encore aller chercher les points la semaine prochaine et on verra bien qui finit premier.

Toulon, même avec une équipe remaniée, vous a fait douter…
On le savait, même avec une équipe remaniée, c’est une grande équipe. Ils ne sont pas champions d’Europe et premiers du Top 14 pour rien. Ils sont capables d’aller gagner partout. Même en faisant tourner, c’est une équipe qui se connaît très bien, qui est capable de remplacer n’importe quel joueur par un autre aussi talentueux et solide physiquement. On savait à quoi s’attendre, on ne les a pas pris de haut.

Pourquoi n’arrivez-vous pas à tuer le match ?
Il faut moins subir et moins faire de fautes. Il faut qu’on arrive à gommer ces petites erreurs et être encore plus sereins défensivement.

Il faudra gagner samedi prochain pour espérer finir premier…
Il faut jouer le match à fond la semaine prochaine à Montpellier, car le Stade Français n’est qu’à un point et joue à Brive, et Toulouse reçoit Bordeaux-Bègles. Ça va encore être un gros match, très compliqué. Tout va se jouer à la fin.

Quand vous avez vu Lopez et Radosavljevic sortir, vous vous êtes dit que vous alliez passer une mauvaise soirée ?
Bien sûr. Quand ça se passe comme ça d’entrée, c’est très compliqué, on a de la malchance. Heureusement, on a réussi à tenir jusqu’au bout, et il faut retenir la solidarité. On n’a pas craqué défensivement, même si on a pris un essai. Il y a plusieurs fois où on a été brèché (sic), on a réussi à revenir et nous reprendre défensivement.

« La Coupe du monde dans un coin de la tête »

Pourquoi n’avez-vous pas buté ?
Je n’ai pas buté car j’ai un peu mal au genou, et Mike (Delany) était frais. Quand on voit à quoi se joue ce match, c’était important de ne pas laisser de points au pied.

Philippe St-André annonce sa liste pour la Coupe du monde mardi, vous y pensez ?
Bien sûr. C’est dans un coin de la tête. Mais il ne faut pas oublier la priorité du club. On a une grosse fin de saison, il y a eu cette Coupe d’Europe perdue, il a fallu se replonger dedans. Mais je pense qu’on est tous compétiteurs, et quand tu y as goûté, tu as envie d’y regoûter, et faire partie de ce groupe qui va aller en Coupe du monde.

Que vous soyez pris ou pas, au moins, le problème sera réglé et vous pourrez vous concentrer sur votre club…
Ce sera mieux si j’y suis. Je préfère y être que de regarder ça à la maison. Il y a des choix, il faut les accepter, on verra mardi. C’est dans un coin de la tête, mais on n’y pense pas tous les jours. On joue pour vivre des moments comme ça, en équipe de France, vivre des Coupes du monde, des Tournois, des Tournées. Le mec qui dit que ce n’est pas dans un coin de sa tête, c’est faux, surtout quand on y a déjà goûté. Mais il ne faut pas se tromper d’objectif : bien finir avec le club et faire une grosse fin de saison.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant