Morbihan : un «requin féroce» échoué

le
0
Très rare sur la côte Atlantique, le «requin féroce» impressionne par son poids et sa dimension. Les scientifiques s'interrogent sur cet échouage rarissime.

Qu'est venu faire ce grand requin dans les eaux froides du Morbihan, lui qui fréquente habituellement les eaux profondes et chaudes du globe? Mesuré et pesé dimanche, après s'être échoué sur la plage de Pénestin, le requin intrigue et impressionne les scientifiques brestois qui l'ont découvert. Il mesure 3,24 m de long et pèse 220 kilos, mais reste «inoffensif pour l'homme», selon l'Association pour l'étude et la conservation des sélaciens (Apecs).

Conséquence du réchauffement climatique?

Très rare dans sur la côte Atlantique, ce «requin féroce» (Odontaspis ferox) nage généralement dans des eaux de 300 à 800 mètres de profondeur. Il est facilement reconnaissable à ses dents allongées en forme de poignards, recourbées vers l'intérieur de la gueule, et à son corps massif de couleur brun. En a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant