Morata flingue et Coman déglingue

le
0
Morata flingue et Coman déglingue
Morata flingue et Coman déglingue

Emmené par un excellent Morata, la Juve a longtemps fait le match parfait avant de craquer face aux gros canons bavarois: Lewandowski, Müller, Costa, Coman.

Bayern Munich

Neuer (<3 Au début, on a eu le mauvais Manuel Neuer: je sors n'importe comment, je relance plein axe à ras de terre dégueulasse, je gueule sur mes coéquipiers, je prends deux buts. Et puis à 0-2, le mec sort une grosse parade. Le match change. A 4-2, il dit non à Mandžukić. Manuel Neuer est un homme cruel.

Lahm (5): PL, à bout de souffle, sa haine lui redonne de l'oxygène. Parce qu'on est pas comme eux, pas comme eux.

Kimmich (4): Le minot s'est fait bouffer par Morata. Sauf que le minot n'est pas sorti à la mi-temps. Sa qualité de relance était nécessaire. Les vainqueurs ont toujours raison. Et puis cette faute sur Pogba à la fin en annonce de belles dans le futur. Mi-quiche mi-raisin donc.

Benatia (3): Quand t'es mené 2-0 à la mi-temps, que t'es défenseur central et que ton coach te sort, tu sais que t'as fait un sacré match de merde. C'était bien la peine de revenir de blessure pour être à ce niveau-là. Remplacé par Bernat à la 45e, présent pour faire chier Cuadrado.

Alaba (3): Aligné arrière gauche, l'Autrichien se baladait en numéro 10. Pourquoi pas. Sauf qu'il a raté un bon nombre de passes et de contrôles, inhabituel pour lui, n'a pas compris Neuer, s'est fait mangé à la course par Morata. Replacé dans l'axe, il a été bien plus discipliné et efficace. Alabattoir.

Xabi Alonso (4): De plus en plus lent, il n'a pas su trouver la faille à la passe. Remplacé à la 60e par Coman (9) Ouragan, le Barbare Roi. Un traitre parfait, décisif, intuable, remuant, passeur, buteur tout seul comme un grand. Le mec capable de relancer la queue de rat. Vite, l'Euro.

Vidal (6,5): Face à son ancienne équipe, il avait envie d'en découdre. A l'origine d'une générale, le mec était clairement l'homme de la révolte, celui qui voulait encore gagner. Probablement le meilleur enchainement tacle-ouverture du monde.

Douglas Costa (8): Depuis la fin de Ma Famille d'abord, Junior a bien grandi. Le plus grande danger bavarois n'a jamais cessé de provoquer, que ce soit en empilant les Robben, en frappant dans l'axe, ou en centrant superbement. L'ailier parfait.


















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant