Moody's souligne le risque de destabilisation de l'économie chinoise lié à l'immobilier

le
0

(AOF) - Moody's estime dans une note publiée ce matin que la récente croissance du marché immobilier en Chine fait peser un risque grandissant sur l'économie dans son ensemble si la tendance venait à se retourner trop brutalement. "Environ 25 à 30% du PIB chinois est lié aux secteurs de la construction et de l'immobilier", révèle l'agence de notation. Si la bulle, alimentée par le bond du crédit, devait se dégonfler, la contagion à l'ensemble de l'économie serait particulièrement importante.

L'agence identifie quatre canaux de transmission d'une éventuelle chute. D'abord, la chaine logistique serait pénalisée et les premières victimes en seraient les fabricants de matériaux de construction. Ensuite, l'exposition du secteur bancaire à l'immobilier s'est accrue depuis 2014, via notamment des prêts hypothécaires, met en garde Moody's.

Troisièmement, la richesse que procure un patrimoine immobilier serait immédiatement pénalisée. Enfin, le gouvernement chinois pourrait avoir plus de difficultés que par le passé à intervenir pour limiter la baisse du marché et limiter la contagion.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant