Moody's prête à dégrader les banques françaises

le
0
L'agence de notation américaine devrait abaisser d'un cran les notes de BNP Paribas et de Crédit Agricole et de deux crans celle de la Société Générale en raison de leurs expositions à la Grèce et de la chute de leurs titres en Bourse.

Trois mois après avoir menacé de dégrader les notes de BNP Paribas, de Société Générale et de Crédit Agricole, mises sous surveillance, l'agence de notation américaine Moody's pourrait passer à l'acte incessamment sous peu. Selon certaines sources proches du dossier, la décision serait «imminente». «On arrive à la fin des trois mois de mise sous surveillance», affirme une source. L'agence de notation qui avait assorti en juin sa mise sous surveillance d'une perspective négative avait en effet clairement ouvert la voie à une dégradation des notes de crédit. D'un cran pour BNP Paribas et Crédit Agricole et de deux pour Société Générale. Et ce en raison de leurs expositions à la dette publique Grèce qui s'élève à 4 milliards d'euros pour BNP Paribas, 1,6 milliard pour Société Générale et 320 millions d'euros pour Crédit Agricole (chiffres à juin 2011).

Avec la crise de la dette publique au sein de la zone euro, à laquelle les Européens peinent à rép

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant