Moody's menace la note AAA de la France

le
0
L'agence de notation craint un futur dérapage budgétaire et se donne trois mois pour statuer sur la perspective «stable» de cette note. Le ministre de l'Economie entend «mettre tout en oeuvre» pour la garder.

Moody's brandit l'épée de Damoclès. L'agence de notation, qui la semaine dernière encore confirmait la note AAA de la dette française, envisage désormais de réviser sa position sur la perspective «stable» de cette note. «Au cours des trois prochains mois, Moody's va surveiller et évaluer cette perspective, au regard des progrès effectués par le gouvernement pour mettre en oeuvre les mesures annoncées de réduction du déficit budgétaire», souligne-t-elle dans un communiqué.

Si la perspective devait être revue à «négative», cela impliquerait que Moody's serait susceptible d'abaisser la note à moyen terme, le plus souvent à une échéance de trois à douze mois. Et la France deviendrait alors le nouveau grand pays, après les États-Unis, à perdre sa note prestigieuse qui lui permet actuellement d'emprunter sur les marchés dans des conditions très favorables.

Un budget sous surveillance

Pour prendre sa décision, Moody's analysera la capacité du gouvernement f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant