Moody's envisage de dégrader à nouveau la Grèce

le
0
L'agence de notation américaine s'inquiète des difficultés rencontrées par ce pays européen pour réduire son importante dette. De nouvelles manifestations violentes ont eu lieu ce jeudi soir à Athènes.

L'actualité économique et financière tourne essentiellement autour de l'Espagne en ce moment. On en oublierait presque la situation de la Grèce. Ce n'est pas le cas des agences de notation qui l'ont toujours à l'oeil. Et notamment Moody's qui a placé la note «Baa1» de la Grèce sous surveillance négative.

L'agence de notation prévoit de dégrader de plusieurs crans la note grecque si Athènes n'arrive pas à stabiliser son ratio de dette sur produit intérieur brut dans les trois à cinq ans et si le soutien européen après 2013 (c'est-à-dire après l'expiration de l'actuel système de soutien européen) se révèle insuffisant. Il y a six mois, l'agence de notation américaine avait déjà abaissé de quatre crans la note de la Grèce, de «A3» à «Ba1», la reléguant dans la catégorie des émetteurs peu fiables. Au début du mois, Standard and Poor's avait annoncé qu'elle réfléchissait aussi à abaisser la note de la Grèce.

Manifestations violentes à Athènes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant