Moody's en accord avec les recommandations de Bruxelles

le
1
Le 7 novembre, la Commission européenne avait mis en garde la France sur la chute de sa compétitivité internationale. L'analyse de Moody's, qui vient de retirer son triple A à la France, rejoint presque point par point la position de l'UE.

Correspondant à Bruxelles.

L'UE n'a pas l'habitude de se réjouir du malheur de ses troupes et, avec la crise de l'euro, ses relations avec les agences de notation sont parfois tendues. La dégradation de la France par l'agence Moody's lundi soir confirme pourtant une vraie convergence de diagnostic sur la santé de la seconde économie de l'euro.

«C'est un signal de plus pour Paris, relève un responsable bien placé. Il vient s'ajouter aux recommandations venues de Bruxelles et d'autres grandes capitales européennes. Espérons que la France le prendra comme un encouragement à mettre en œuvre les profondes réformes dont elle a besoin.»

Compétitivité

L'analyse livrée par Moody's est plus dir...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dub22 le mardi 20 nov 2012 à 11:15

    Ne comptez pas sur Hollande et sa clique pour mettre en place quoique ce soit de sérieux en rapport avec ce que préconise Bruxelles et cette agence. Même le mesure tirées du rapport Gallois ne sont que des mesurettes prisent pour tenter de calmer le jeu. Les seules mesures efficaces en cette période: relèvement de la TVA à 21-22% et réductions importantes des dépenses de l'état!