Moody's déclasse cinq banques néerlandaises

le
0
Moody's déclasse cinq banques néerlandaises
Moody's déclasse cinq banques néerlandaises

(Reuters) - Moody's Investors Service a annoncé vendredi avoir abaissé la note de cinq banques néerlandaises, de deux crans pour quatre d'entre elles, l'agence de notation soulignant qu'une sortie de la Grèce de la zone euro entraînerait de nouveaux déclassements.

Ces dégradations de notes accentuent la pression sur les dirigeants européens pour trouver des solutions définitives pour sortir de la crise de la dette de la zone euro, qui risque de changer de dimension si les élections législatives grecques de dimanche ouvrent la voie à une sortie d'Athènes de la zone euro.

Moody's et Fitch ont déclaré la semaine dernière qu'une telle éventualité déclencherait le déclassement de plusieurs pays de la zone euro et une surveillance négative des notes de l'ensemble des membres de l'Union économique et monétaire (UEM).

Le 6 juin, Moody's avait abaissé la note de crédit de six banques allemandes et des trois principales banques autrichiennes au motif qu'elles seraient en situation de risque si la crise de la zone euro venait à s'aggraver.

L'Allemagne, l'Autriche et les Pays-Bas sont tous trois classés "Aaa", la plus haute note possible, par Moody's.

Côté français, l'agence de notation a également déclassé Oddo, de "Baa2" à "Ba1" et BPCE (Banque populaire - Caisse d'épargne), de "Aa3" à "A2". La perspective est stable dans les deux cas.

Moody's a enfin également dégradé les notes de l'établissement belge KBC Bank et de sa maison mère KBC Groupe, perspective stable.

Les banques néerlandaises Rabobank Nederland (désormais à "Aa2", ING ("A2"), ABN Amro ("A2") et LeasePlan ("Baa2") ont vu leur note reculer de deux crans, celle de SNS Bank ("Baa2") n'étant abaissée que d'un seul cran.

La perspective est stable pour tous les établissements, sauf pour ING, qui a toujours une perspective négative attachée à sa note.

"La décision de ce jour reflète l'avis de Moody's selon lequel les banques néerlandaises vont être confrontées à des conditions d'activité difficiles tout au long de 2012, voire au-delà", souligne l'agence de notation.

"Si une sortie de la Grèce devait occuper une place centrale dans les scénarios de Moody's, de nouvelles décisions sur les notes des banques européennes pourraient être nécessaires."

Wayne Cole; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux