Moody's abaisse la note de Chypre de deux crans

le
1
Moody's abaisse la note de Chypre de deux crans
Moody's abaisse la note de Chypre de deux crans

NEW YORK (Reuters) - Moody's a annoncé mercredi avoir abaissé de deux crans la note souveraine de Chypre, de "Ba1" à "Ba3", évoquant le risque d'une sortie de la Grèce de la zone euro et une position budgétaire déjà tendue.

L'agence de notation précise que la note, qui s'enfonce dans la catégorie spéculative, est sous revue pour un éventuel nouveau déclassement.

Chypre, troisième plus petite économie de la zone euro, a des liens étroits avec la Grèce, aussi bien politiques, culturels qu'économiques. L'effondrement de l'activité en Grèce a eu de fait d'importantes conséquences pour l'île.

En plus de l'Espagne, Chypre et l'Italie sont vus comme de possibles prochaines victimes de la crise de la dette de la zone euro.

La faiblesse de la note chypriote s'explique également par un accès limité aux marchés de capitaux internationaux, poursuit Moody's.

L'agence souligne que le déclassement annonce ce mercredi prend en compte le fait que Chypre pourrait devoir apporter un soutien à son système bancaire représentant davantage qu'une précédente estimation de 5% à 10% du produit intérieur brut (PIB).

Mardi, Moody's, a abaissé la note de crédit de deux banques chypriotes et placé une troisième sous surveillance négative, évoquant le risque croissant d'une sortie de la Grèce de la zone euro.

Si Chypre venait à demander une aide à l'Union européenne pour soutenir ses banques en difficulté, le montant de celle-ci pourrait atteindre 4 milliards d'euros, a déclaré mercredi le ministre chypriote délégué aux Affaires européennes.

Le résultat des élections législatives grecques organisées ce dimanche pourrait contraindre la Grèce à sortir de la zone euro.

Si ce risque devait se matérialiser, cela pourrait se traduire par une accélération des retraits de dépôts des agences grecques des banques chypriotes, ce qui tendrait la liquidité des établissements, poursuit Moody's.

Daniel Bases et Luciana Lopez; Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NYORKER le jeudi 14 juin 2012 à 00:59

    C'est plus qu'une agence de notation , c'est le maître d'école qui distribue les bons et mauvais points ! bientot les heures de colle pour les dirigeants ???