Monuments : des villages se mobilisent

le
1
Voilà dix ans que la Fondation du patrimoine a crée le prix du mécénat populaire. Ce prix récompense les communes de France qui ont su mobiliser leurs habitants pour sauver un monument local.

Parce que le mécénat ne concerne pas que des opérations d'intérêt national financées par de grosses entreprises, la Fondation du patrimoine a créé voilà dix ans un prix du mécénat populaire. Le dixième palmarès de ce prix a été dévoilé récemment lors du Salon des maires. Il récompense les communes qui ont su mobiliser leurs habitants pour sauver un monument local. Le premier prix (doté de 5 000 euros) a couronné Mortemart, dans la Haute-Vienne.

Ce village limousin de 128 habitants est parvenu à impliquer 145 donateurs dans la souscription qu'il a lancée pour sauver la charpente de sa halle communale. Résultat: 21.345 euros ont été collectés, soit 22 % du montant des travaux. Quant au minuscule village corse de Verdèse (29 âmes), il a décroché un deuxième prix en mobilisant 58 personnes et 13.545 euros de dons pour financer la restauration du clocher de l'église (photo). Du côté de la Lozère, Cassagnas décroche un troisième prix pour avoir réuni plus de 15.000 euros destinés à la rénovation de son temple cévenol du XIXe siècle.

Avec ces prix, la Fondation du patrimoine veut souligner les vertus et l'efficacité de ce type de mécénat. En dix ans, près de 50 millions d'euros ont été collectés pour préserver le patrimoine local, mais aussi pour maintenir des emplois et renforcer l'attractivité touristique des villages.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le vendredi 7 déc 2012 à 22:51

    Puisque l'impôet sert à arroser des hordes inactives et étrangères, il faudra entretenir notre patrimoine culturel directement. Impôt détourné de son rôle: je préfèreraispayer plus si l'usage de la contribution correspondait davantage à mes valeurs