Montupet discute de son rachat par le canadien Linamar-sources

le
1

LONDRES/FRANCFORT, 15 octobre (Reuters) - L'équipementier automobile français Montupet MNTP.PA est en discussions en vue de son rachat par son homologue canadien Linamar LNR.TO dans le cadre d'une transaction qui le valoriserait environ 800 millions d'euros, a-t-on appris mercredi auprès de deux sources informées de ce projet. Montupet a engagé la banque d'investissement américaine Jefferies pour l'épauler dans cette négociation, dont l'issue n'est pas certaine, ont ajouté ces sources. Linamar et Jefferies ont refusé de s'exprimer à ce sujet tandis qu'il n'a pas été possible dans l'immédiat de joindre Montupet. Basé à Clichy, près de Paris, Montupet fournit des pièces de fonderie à plusieurs grands constructeurs tels que Peugeot, Volkswagen, Renault, BMW, General Motors et Ford. Il emploie plus de 3.200 personnes et sa capitalisation boursière s'élève à 668 millions d'euros. (Pamela Barbaglia et Arno Schuetze; Bertrand Boucey pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • squal72 le jeudi 15 oct 2015 à 05:13

    Les vieux veulent une retraite dorée !!! Ils vendent pour assurer leur vieux jours !!