Montpellier : Trinh-Duc s'explique sur son départ

le
0
Montpellier : Trinh-Duc s'explique sur son départ
Montpellier : Trinh-Duc s'explique sur son départ

En fin de contrat avec Montpellier en juin prochain, François Trinh-Duc a décidé de quitter son club de coeur pour Toulon. Pour L'Equipe, il s'est expliqué sur son choix.

Il était l’un des internationaux français les plus convoités en vue de la saison prochaine. Convoité par Toulouse et Toulon, François Trinh-Duc avait également une belle proposition de prolongation à Montpellier. Finalement, l’ouvreur international français a tranché : ce sera le RCT pour les trois prochaines années. Pour le quotidien sportif L’Equipe, Trinh-Duc est revenu sur son choix. « J’arrive à un moment où il fallait que je parte, c’était l’unique moyen d’atteindre mon meilleur niveau. Ça a été une réflexion longue et difficile, confiait-il. Après la déception du Mondial (ndlr : il a été écarté du groupe pour la Coupe du monde après avoir fait la préparation), j’avais envie de voir tout autre chose, peut-être même le Super Rugby. (…) Je garde d’ailleurs en tête cette expérience, peut-être plus tard. »

Wilkinson et Dominguez déterminants dans le dossier « FTD »

Convoité par deux des plus grands clubs français, il avait également une très intéressante proposition de prolongation de contrat dans son club de toujours le MHR. Trinh-Duc s’est expliqué là-dessus : « Toulouse était sur le dossier. J’ai échangé avec Ugo Mola, j’ai aimé son discours comme l’attention que le club m’a témoigné. Montpellier m’a également fait une offre conséquente. Le président m’a dit que j’étais une priorité. Ça fait chaud au cœur, ça fait plaisir de se sentir soutenu. » Finalement, la présence de deux hommes à Toulon a semble-t-il changé la donne en faveur du club de la Rade. « C’est un choix purement sportif avec l’ambition de continuer à progresser. (…) Pouvoir évoluer avec Jonny Wilkinson ou Diego Dominguez, de véritables stakhanovistes du travail, du détail, est  vraiment réjouissant », reconnaissait l’intéressé. A Toulon, l’ouvreur français va découvrir une nouvelle dimension mais il ne semble pas plus effrayé que cela. « C’est une remise en question, bien sûr, je vais arriver sur la pointe des pieds. Je suis impatient de jouer des matches à haute intensité, des phases finales, la coupe d’Europe. De jouer aux côtés de tels joueurs… ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant