Montpellier - Toulon : Le MHR s'empare de la 2eme place

le
0

Montpellier a remporté le choc de cette 25eme journée de Top 14 face à Toulon (36-21). Le MHR a été plus réaliste que le RCT pour s'imposer au terme d'un match très intense. Avec cette victoire, les coéquipiers de Fulgence Ouedraogo prennent la deuxième place du championnat alors que les Toulonnais ratent le coche. Clermont est officiellement qualifié directement en demi-finale.

Le debrief

On attendait un choc de titans. Les spectateurs n’ont pas été déçus. Durant la première mi-temps, le défi physique a été impressionnant. Et les Montpelliérains n’ont pas mis longtemps à planter la première banderille. Pierre Spies a buté sur la défense adverse mais a donné une belle passe après contact pour Mickaël Ivaldi. Le talonneur est venu concrétiser le premier temps fort héraultais. Réponse du berger à la bergère deux minutes plus tard. Matt Giteau a trouvé la brèche et a donné à Duane Vermeulen. Le numéro huit a délivré un sublime offload à Josua Tuisova qui n’avait plus qu’à aplatir. En à peine six minutes, les deux équipes avaient déjà marqué deux essais, donnant de grands espoirs pour la suite de la rencontre. Le MHR a frappé une deuxième fois avec cette fois-ci Timoci Nagusa. La lumière est venue une nouvelle fois de Pierre Spies avec une belle passe sauté après un ballon de récupération. L’ailier fidjien a ensuite fait parler sa vitesse et personne n’a pu le rattraper. Le duel entre les deux équipes s’est recentré sur le physique et les envolées ont été plus rares. Les buteurs se sont donc chargés de faire gonfler le score. Catrakilis et Steyn ont chacun réussi une pénalité tandis que Pélissié a limité la casse avec trois points côté toulonnais. Alors qu’on pensait que la messe était dite, Xavier Chiocci n’avait pas dit son dernier mot. Le pilier international est venu marquer un incroyable essai tel un ailier en éliminant quatre défenseurs et en faisant parler sa vitesse de pointe. Une réalisation bien venue à la sirène permettant au RCT de revenir à cinq points (20-15). Au retour des vestiaires, Jonathan Pélissié a permis aux siens de revenir à deux points de Montpellier en passant une pénalité. Mais le MHR a su remettre un coup d’accélérateur pour reprendre le large au score. Benoît Paillaugue a distillé un bon coup de pied par-dessus la défense toulonnaise et James O’Connor a tergiversé. Timoci Nagusa a surgi pour signer son doublé et son quatorzième essai de la saison. Jake White pouvait donc être serein à l’heure de jeu qui plus est avec une nouvelle pénalité de 50 mètres de François Steyn. Jonathan Pélissié a répondu au trois-quarts centre springbok. Les Toulonnais n’ont jamais réussi à trouver la solution dans la défense des Héraultais. Les Cistes ont été pragmatiques avec seulement 36% de possession du ballon. Mais les erreurs toulonnaises se sont payées cash. A noter les émouvants adieux de François Trinh-Duc - en costume - avec son public à la fin du match. Dans son style tout en puissance, le MHR s’impose donc face au RCT (36-21). Le club de la Rade peut regretter de ne pas être allé chercher le bonus défensif. Les deux équipes se livreront un nouveau duel la semaine prochaine mais cette fois-ci à distance pour la deuxième place directement qualificative pour les demi-finales.

Le joueur qui a crevé l’écran

NAGUSA a réalisé une belle performance sur la pelouse de l’Altrad Stadium. L’ailier s’est illustré en marquant deux essais à des moments-clés du match. L’international fidjien a inscrit le premier au terme d’une chevauchée de 50 mètres. Le meilleur marqueur d’essai du Top 14 a franchi la ligne une deuxième fois à la suite d’un coup de pied par-dessus de Benoît Paillaugue.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« Ce soir, c’est difficile. C’est un concurrent direct et vu l’ampleur du score, c’est compliqué à admettre. Nous allons nous remettre à bosser et nous remettre en question car nous leur avons donné plus de 20 points » (Guilhem Guirado - Toulon au micro de Canal+).

La stat dont on se souviendra

14. Comme le nombre d’essais de Timoci Nagusa. Celui qui portait le numéro 14 est leader au classement des meilleurs marqueurs du Top 14.

Les joueurs à la loupe

Montpellier SPIES a fait un bon match et a donné sur une superbe chistera le premier essai de son équipe à Ivaldi. PAILLAUGUE a bien dynamisé ses ballons et dirigé le jeu. TUITAVAKE a été discret dans cette rencontre alors que J. DU PLESSIS a fait une bonne rentrée en mêlée et a fait pénalisé à deux reprises Fresia.   Toulon VERMEULEN a réalisé une belle performance avançant sur chaque ballon et donnant un essai tout fait à Tuisova. GITEAU a bien mené le jeu de son équipe en attaque. CHIOCCI a été bon en mêlée et a marqué un bel essai en solitaire. Pour son retour, MANOA a été très disponible sur le terrain. Enfin, O’CONNOR a été en difficulté à l’arrière.  

La feuille de match

TOP 14 (25EME JOURNEE) / MONTPELLIER - TOULON : 36-21

Altrad Stadium (14 000 spectateurs environ) Temps sec - Pelouse correcte Arbitre : M. Poite Essais : Ivaldi (4eme) et Nagusa (16eme et 52eme) pour Montpellier – Tuisova (6eme) et Chiocci (40eme) pour Toulon Transformations : Catrakilis (4eme, 16eme et 52eme) pour Montpellier – Pélissié (40eme) pour Toulon Pénalités : Catrakilis (19eme et 67eme) et Steyn (33eme, 57eme et 79eme) pour Montpellier – Pélissié (21eme, 45eme et 60eme) pour Toulon Drops : Aucun Carton jaune : Aucun Cartons rouges : Aucun Montpellier Mogg – Nagusa, Tuitavake, Steyn, O’Connor – Catrakilis (o), Paillaugue (m) – Liebenberg, Spies, Ouedraogo (cap) – Willemse, Du Plessis – Kubriashvili, Ivaldi, Nariashvili. Entraîneur : J. White Toulon O’Connor – Tuisova, Bastareaud, Nonu, Habana – Giteau (o), Pelissie (m) – Lobbe, Vermeulen, Gorgodze – Mikautadze, Manoa – Chilachava, Guirado (c), Chiocci. Entraîneur : B. Laporte
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant