Montpellier tombe de très haut

le
0
Montpellier tombe de très haut
Montpellier tombe de très haut

Après une solide première mi-temps à l'issue de laquelle ils menaient 2-0, les Montpelliérains ont craqué en seconde, encaissant trois buts synonymes de défaite. Encore. Cette saison commence vraiment à avoir un sale goût.

Montpellier HSC 2-2 AS Monaco

Buts : Congré (26e), Carrillo csc (45e) pour Montpellier / Coentrao (56e), Lemar (65e), Fabinho (94e) pour Monaco

Le banc montpelliérain a la tête des mauvais jours. Membres du staff comme remplaçants, tous fixent la pelouse, le regard perdu, presque hagard. On joue les dernières secondes de la rencontre, le score d'affichage est de 2-2. Quelques sifflets descendent des tribunes de la Mosson. Non, l'ambiance n'est pas là la fête. Sur la pelouse, Coentrao est au sol dans la surface montpelliéraine après un contact avec Ligali. Monsieur Turpin a désigné le point de penalty. Fabinho prend son élan et prend le gardien héraultais à contre-pied. Les bras croisés, Courbis a l'air dépité. Il n'en revient pas. Et pour cause, la soirée avait si bien commencé. Mais après avoir mené 2-0, le MHSC a fait preuve de relâchement et a fini par se faire punir. En toute fin de rencontre, donc. Les supporters peuvent continuer à huer, Courbis peut faire la moue, cette histoire commence à sentir très mauvais.

Congré montre la voie aux siens


En galère de points depuis le début de la saison, Montpellier n'a pas le choix en recevant l'AS Monaco : seule la victoire est envisageable. Malheureusement pour eux, ce sont bien les Monégasques qui se montrent les plus dangereux dans ce début de match, à l'image de Nabil Dirar qui met rapidement Ligali à contribution d'une belle frappe sans contrôle. Le ton est donné. Mais il n'est pas définitif. Courageux, les Montpelliérains parviennent à donner une riposte de taille à l'ASM. La tendance s'inverse peu à peu, le MHSC prenant même le jeu à son compte. La récompense ne tarde pas à arriver par l'intermédiaire de Daniel Congré à l'affut d'un ballon repoussé par Subasic (26e). 1-0, les Héraultais goutent pour la première fois de la saison à la joie de mener au score. Sur son banc, Rolland Courbis reste calme, gueule quelques consignes et demande à ses joueurs de rester concentrés, de ne pas s'enflammer. Un message bien…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant