Montpellier se relance pour l'Europe

le
0
Montpellier se relance pour l'Europe
Montpellier se relance pour l'Europe

Sur une pelouse incompatible avec la pratique du football de haut niveau, la faute aux trombes d'eau qui se sont abattues sur Montpellier, le MHSC est parvenu à prendre le meilleur sur Caen, 1-0. Une courte victoire qui permet aux hommes de Courbis de reprendre leur septième place.


Montpellier - Caen
(1-0)

V. Hilton (5') pour Montpellier


Peu après l'heure de jeu, parfaitement décalé par Lucas Barrios sur la droite de la surface, Bryan Dabo, dans une position idéale, a la balle du 2-0 au bout du pied. Malheureusement, cette balle n'arrivera jamais, freinée par une marre tranquillement installée sur la pelouse de la Mosson. Dabo se casse la gueule et la défense caennaise peut se dégager. Une action digne de foot en folie. Mais surtout, une action assez révélatrice de ce qu'a été cette rencontre entre Montpellier et Caen. Sous la pluie, sur une pelouse impraticable, devant des tribunes vides, les deux équipes ont fait ce qu'elles pouvaient pour tenter de jouer au foot. Loin d'être une mince affaire.
Hilton, buteur précoce
Soucieux de reprendre leur septième place subtilisée un peu plus tôt dans la journée par Lille, les Montpelliérains ne perdent pas de temps et entrent directement dans le vif du sujet. On ne joue que depuis quatre minutes lorsque Vitorino Hilton reprend victorieusement de la tête un corner botté par Anthony Mounier. 1-0, le MHSC passe déjà devant. Bien dans le coup, les locaux ne sont pas loin de doubler la mise dans la foulée mais la frappe de Bérigaud est contrée in extremis par le retour salvateur de Nicolas Seube (6e). Sur une pelouse gorgée d'eau, les Caennais peinent à trouver leurs marques et la sortie sur blessure de Julien Féret, sur un tacle très appuyé de Deplagne, n'arrange pas vraiment les choses. Dans le dur, les visiteurs peuvent remercier Vercoutre, auteur d'une superbe claquette sur une tête de Lucas Barrios (38e). M. Gautier envoie tout le monde se mettre à l'abri sur ce score à l'avantage de Montpellier.
Aqua-football
Si toute une armée de jardiniers a œuvré durant la pause pour rendre les conditions de jeu moins chaotiques, rien n'y fait la pluie continue de tomber sur la ville montpelliéraine et la pelouse de la Mosson reste un obstacle au beau jeu. Pourtant, il faut bien faire avec et à l'aqua-football, les…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant