Montpellier : Pour Labourdette, Le MHR a perdu son ADN

le
0

En désaccord avec la direction du club depuis quelques années, Gerard Labourdette, speaker du MHR depuis 1995, a décidé de quitte Montpellier le mois dernier. Il en a expliqué les raisons à Midi Libre.

Speaker historique du MHR, Gérard Labourdette est revenu pour Midi Libre sur les raisons de son départ cette saison au moment même où le club allait disputer les barrages du Top 14. En poste depuis 1995, ce dernier dénonce la gestion du club par l’actuel président, Mohed Altrad. « J’ai claqué la porte le jeudi qui a précédé le quart de finale contre Castres. Pour le barrage, ce n’était pas ma voix, ils ont pris au pied levé quelqu’un de chez RTS (une radio de la région, ndlr), mais je ne sais pas à qui ils vont faire appel la saison prochaine, narre-t-il au quotidien. Au final, mon départ, c’est un ras-le-bol généralisé et puis des façons de faire que je ne pouvais plus accepter. Je vais vous dire, il y a un fossé entre les gens du staff et le reste de la direction générale et financière. On a perdu l’ADN du club. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant