Montpellier : Pau et le MHR au soutien de Nagusa

le
0
Montpellier : Pau et le MHR au soutien de Nagusa
Montpellier : Pau et le MHR au soutien de Nagusa

Victime de propos racistes de la part d'un spectateur présent au Stade du Hameau samedi à Pau, Timoci Nagusa a reçu dimanche le soutien de la Section et de son club, le Montpellier Hérault Rugby. Les deux clubs, dans un communiqué commun, promettent " une action exemplaire " dans le but " de sanctionner cet acte ".

Après avoir dénoncé les propos racistes d’un spectateur présent à Pau samedi lors de la victoire du promu face à Montpellier (26-19), l’ailier fidjien Timoci Nagusa (28 ans) peut compter sur le soutien de son club ainsi que sur celui des dirigeants palois. Dimanche, la Section paloise et le MHR ont diffusé un communiqué de presse commun pour dénoncer les faits rapportés par le Montpelliérain.

« Suite aux propos inadmissibles d'un supporter isolé à l'encontre du joueur de Montpellier Timoci Nagusa, la Section Paloise Béarn Pyrénées en la personne de Bernard Pontneau et le Montpellier Hérault Rugby en la personne de Mohed Altrad, exerceront toute leur autorité afin de sanctionner cet acte qui ne reflète pas l'état d'esprit et les valeurs portées par toutes les parties prenantes des deux clubs et plus largement celles du rugby, indique le communiqué des deux clubs. Une action exemplaire sera menée au plus vite en parfaite harmonie avec le club du Montpellier Hérault Rugby. Les deux clubs par la voix de leurs présidents Mohed Altrad et Bernard Pontneau sont très attachés aux valeurs universelles et aux valeurs humaines qui ne peuvent être, en aucun cas, bafouées dans une enceinte sportive ou dans quelque lieu que ce soit. La Section Paloise Béarn Pyrénées réitère ses excuses auprès de Timoci Nagusa ainsi qu'au Montpellier Hérault Rugby. »

De son côté, la Ligue nationale a également réagi par le biais d’un communiqué de presse : « Le comportement d’un supporter rapporté par Timoci Nagusa, lors du match Section Paloise Béarn Pyrénées / Montpellier Hérault Rugby d’hier, est absolument inadmissible. Dans un stade de rugby comme n’importe où ailleurs. La LNR a pris connaissance et se félicite de la réaction immédiate et conjointe des présidents des deux clubs. De son côté, la Ligue est déterminée à agir avec la plus grande fermeté dès lors qu’elle disposera de tous les éléments du dossier. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant