Montpellier : Nicollin rêve toujours de Gignac

le
0
Montpellier : Nicollin rêve toujours de Gignac
Montpellier : Nicollin rêve toujours de Gignac

Loulou Nicollin a fait un point sur le Mercato de Montpellier. Le président montpelliérain rêve toujours d'attirer André-Pierre Gignac, désormais libre, et ne compte pas prolonger tout de suite Rolland Courbis.

Loulou Nicollin n’a jamais caché son admiration pour André-Pierre Gignac. Alors que ce dernier est désormais libre de s’engager où il le souhaite après avoir annoncé son départ de Marseille, le président montpelliérain le verrait bien à la Mosson la saison prochaine, comme il l’a confié sur RMC mercredi soir : « Je ne sais pas encore, on va voir dans les quinze jours qui viennent. Si trois-quatre gars partent, pourquoi ne pas se positionner. Si on fait le calcul, ça le paye. » Un rêve qui passera donc pas des départs pour proposer un salaire digne de ce nom au deuxième meilleur buteur de cette saison en L1 (21 buts). Dont celui d’Anthony Mounier, qui n’a plus qu’un an de contrat avec le MHSC : « A mon avis, on peut le vendre 2 ou 3 millions d’euros, Mon fils (Laurent) a traité avec un ou deux clubs. Il y a l’Olympiacos dessus, les Glasgow Rangers et un autre club écossais. Ça ne m’intéresse pas d’ailleurs. Qu’il parte, ça m’embête parce que c’est un bon joueur. Mais Montpellier a besoin de vendre pour recruter. Je n’aime pas démarrer une saison avec quatre ou cinq millions de déficit. »

Pas de prolongation imminente pour Courbis

En revanche, pas question de laisser partir Morgan Sanson qui s’est blessé gravement en fin de saison : « On ne pense pas qu’on soit prêt à s’en séparer. Il est blessé, je pense qu’il faut qu’il fasse sa rééducation correctement, qu’il soit conforté dans l’optique qu’on veut le garder. Un ou deux ans de plus à Montpellier, ça ne gênera pas sa carrière qui s’annonce brillante. » D’autant que l’expérience des deux grands espoirs de la Paillade qui sont partis il y a un an - Rémy Cabella (Newcastle) et Benjamin Stambouli (Tottenham) - n’a clairement pas été une réussite. Et Rolland Courbis dans tout ça ? Encore là pour de nombreuses années ? Rien n’est moins sûr, toujours selon Nicollin : « On ne va pas le prolonger tout de suite. Il lui reste un an de contrat, on verra au Mercato. S’il gagnait le SMIC, je dirais qu’il faut le faire resigner mais ce n’est pas le cas. J’attends aussi que le club soit bien stabilisé au point de vue financier. Le titre (de 2012) nous a coûté cher. » Dur dans ces conditions d'imaginer le volubile dirigeant montpelliérain investir dans le salaire d’un Gignac qui devrait, en plus, avoir l’embarras du choix…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant