Montpellier monte en puissance

le
0
Montpellier monte en puissance
Montpellier monte en puissance

Au terme d'un match à sens unique, Montpellier s'impose très largement avec bonus offensif (60-7) face à une équipe bis du Racing 92 jamais dans son match. Avec cette victoire, les joueurs de Jake White, qui ont marqué neuf essais, intègrent le top 4 du championnat.

Le debrief

C’est une véritable correction qu’a infligé Montpellier au Racing 92 ce samedi. En marquant neuf essais, les Montpelliérains ont étrillé une faible équipe du Racing 92. Très remaniée, l’équipe de Laurent Travers et Laurent Labit n’a jamais existé dans ce match. D’entrée de jeu, Montpellier a inscrit un essai par Bismarck du Plessis avant que François Steyn puis Jacques du Plessis franchissent la ligne d’en-but francilienne (17-0, 13eme). Absent dans le combat et subissant les vagues montpelliéraines, le Racing 92 a encaissé un nouvel essai avant la mi-temps par Nagusa. Catrakilis a même ajouté une pénalité avant la sirène (27-0, 40eme). Et comme au début du match, les Racingmen ont été surpris par Benjamin Fall juste après le coup d’envoi de la seconde période. Totalement dépassé par le paquet d’avants de Montpellier, le Racing 92 a encaissé un essai de pénalité suite à un maul montpelliérain (39-0, 47eme). Le festival s’est ensuite poursuivi du côté de l’Altrad Stadium avec un essai de Jesse Mogg suite à un énorme placage de Nagusa sur Talès, symbole de ce match. Etienne Dussarte a sauvé l’honneur du Racing 92 après avoir déchiré le rideau adverse (46-7, 67eme). Mais Ivaldi et Nagusa ont conclu le feu d’artifice. En écrasant le leader du Top 14, Montpellier enchaine une quatrième victoire consécutive et remonte à la quatrième place. Le Racing repart de l’Hérault la valise pleine.

Le joueur qui a crevé l’écran

BISMARCK DU PLESSIS a été très en vue lors de cette rencontre face au Racing 92. Le Sud-Africain a réalisé un gros match que ce soit en conquête ou dans le jeu. Il a marqué un essai tout en puissance dès le début du match sur une combinaison en touche. Le talonneur montpelliérain a aussi récupéré des ballons importants dans les rucks. Un match très complet.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« On savait qu’il ne fallait pas les laisser jouer en avançant. Aujourd’hui, on les a regardés jouer pendant 80 minutes. » (Rémi Talès – Racing 92 au micro de Canal+)

La stat dont on se souviendra

5. Comme le cinquième bonus offensif de Montpellier cette saison.

Les joueurs à la loupe

Montpellier
J. du PLESSIS a réalisé un gros match à l’image du paquet d’avants du MHR. Le deuxième ligne a systématiquement permis à son équipe d’avancer à l’image de son essai tout comme son compère, WILLEMSE. PAILLAUGUE a été très bon, alternant parfaitement le jeu de son équipe. Enfin, FALL et NAGUSA ont marqué trois essais et ont aussi réussi un match complet.

Racing 92
Peu de satisfactions du côté du club francilien. MASOE a été l’un des rares joueurs du paquet d’avants, avec NYANGA, à avoir surnagé malgré le bouillon pris par leur équipe. DUSSARTE par son essai a sauvé l’honneur de son club formateur. TALES n’a pas réussi à faire oublier l’absence de Dan Carter. Enfin, l’ensemble des joueurs du Racing 92 n’ont pas été à la hauteur.

La feuille de match

Top 14 (13eme journée) / MONTPELLIER - RACING 92 : 60-7

Altrad Stadium (14 000 spectateurs environ)
Temps sec - Pelouse correcte
Arbitre : M.Raynal

Essais : B. du Plessis (6eme), Steyn (10eme) Jac. Du Plessis (12eme), Nagusa (24eme), Fall (42eme), Essai de pénalité (47eme), Mogg (65eme), Ivaldi (70eme) et Nagusa (73eme) pour Montpellier – Dussarte (67eme) pour Racing 92

Transformations : Catrakilis (13eme, 25eme et 48eme) et Paillaugue (66eme et 71eme) pour Montpellier – Dambielle (68eme) pour Racing 92

Pénalités : Catrakilis (39eme) pour Montpellier

Drops : Aucun

Carton jaune : Qera (35eme) pour Montpellier

Cartons rouges : Aucun

Montpellier
Mogg - Nagusa, Ebersohn, Steyn, Fall - (o) Catrakilis, (m) Paillague - Qera, Spies, Ouedraogo - Willemse, Jac. du Plessis - Kubriashvili, B. du Plessis, Watremez.

Entraîneur : J.White

Racing 92
Goosen - Dupichot, Dussarte, Dumoulin, Vulivuli - (o) Talès, (m) Chauveau - Barba, Masoe (cap.), Nyanga - Dubarry, Kruger - Gomes Sa, Lacombe, Khinchagishvili.

Entraîneur : L. Travers et L. Labit

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant