Montpellier : Mohed Altrad répond aux critiques

le
0
Montpellier : Mohed Altrad répond aux critiques
Montpellier : Mohed Altrad répond aux critiques

Dans une interview donnée au quotidien L'Equipe, Mohed Altrad, président de Montpellier, a tenu à répondre aux critiques faites à l'encontre de son club.

Quatrième au classement du Top 14, Montpellier a des chances de participer aux phases finales à l’issue du championnat. Mohed Altrad, président du club montpelliérain, a répondu aux questions du quotidien L’Equipe pour évoquer sa gestion du club et son modèle économique, sujet à discussions, notamment du côté de ses homologues, « peut-être jaloux » des investissements réalisés. « On est montré du doigt (…) Je fais juste en sorte que le modèle économique que nous avons choisi fonctionne » confie Altrad. Concernant son fonctionnement, le président montpelliérain n’hésite pas à proclamer qu'il a « développé un modèle ». Au niveau sportif, Mohed Altrad a également répondu aux critiques concernant son équipe. Pour lui, la première concerne « le nombre de joueurs sud-africains qui composent son effectif », dû selon lui, à l’origine de son entraîneur, mais il reconnait tout de même que « treize Sud-Africains, c’est beaucoup ».

La stratégie du MHR concernant son centre de formation a par conséquent été évoquée. Contrairement à d’autres clubs qui privilégient la scène nationale, le président de Montpellier a décidé de regarder hors des frontières : « Notre choix à nous est de recruter des potentiels, quelle que soit leur origine », explique Altrad pour mieux défendre le nombre de Sud-Africains composant l’effectif. Face à l’importance de la détection et du recrutement de jeunes joueurs, ce dernier confie que le club consacre « 700 000 euros de masse salariale » au centre de formation. Critiquée mais payante pour l’instant, la stratégie si décriée pourrait donner raison à Mohed Altrad si Montpellier participe aux phases finales. Cela passe par une bonne performance à Agen ce samedi (18h30).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant