Montpellier: les militants PS aux urnes

le
0
Alors que la maire Hélène Mandroux s'est mise «en congé du parti», les 1750 socialistes encartés devront départager trois candidats : les deux ténors Jean-Pierre Moure et Michaël Delafosse et Laurent Beaud, simple militant.

Montpellier

Âpre combat à Montpellier où les élus PS sont sous tension. Les 1750 socialistes encartés, triés par le bureau fédéral des adhésions, ont été appelés jeudi à voter par section pour désigner leur tête de liste aux municipales de mars prochain. La maire Hélène Mandroux, qui réclamait une investiture directe, s'est mise «en congé du parti». Et son adjoint à la culture, Philippe Saurel, a sa propre liste. Trois prétendants sont en lice pour le scrutin: le président de l'agglomération, Jean-Pierre Moure, l'adjoint à l'urbanisme Michaël Delafosse, et Laurent Beaud, simple militant.

La candidature d'Azdine Douair, jeune des quartiers, a été invalidée par le bureau après ses critiques du «clientélisme» de la fédéra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant