Montpellier : La colère froide de Laurent Nicollin

le
0
Montpellier : La colère froide de Laurent Nicollin
Montpellier : La colère froide de Laurent Nicollin

Après la défaite de Montpellier à Lyon (1-5), Laurent Nicollin s’est montré ironique lorsqu’il a évoqué les décisions arbitrales de Bartomeu Varela. Le président délégué du MHSC ne digère pas l’exclusion de Morgan Poaty dès la septième minute.

Laurent Nicollin l’a en travers de la gorge. A la suite de la lourde défaite de Montpellier au Parc OL mercredi soir (1-5), le président délégué du MHSC a eu du mal à cacher son incompréhension après l’expulsion du jeune Morgan Poaty (19 ans) d’entrée de match et alors que son club menait au score. « Il faut savoir si la psychologie, pour un gamin, qui joue son premier match professionnel, c'est de lui infliger un carton rouge dès sa première faute », a regretté amèrement Laurent Nicollin. Ce dernier a également fustigé l’attitude de Corentin Tolisso, victime de la faute, et qui en aurait rajouté. « Après, avec les merveilles du football, ce qui est bien, c’est qu’on peut voir un joueur qui a une double fracture inscrire un doublé, c’est très bien », a-t-il ajouté. Regrettant les décisions de Bartomeu Varela, Laurent Nicollin en a rajouté une couche pour conclure son propos : « Je suis allé parler avec l’arbitre à la pause, a-t-il indiqué. Le carton rouge n’est pas mérité et la faute est en dehors de la surface sur le penalty. Pour un petit club comme Montpellier, ça fait beaucoup de faits de jeu contre le très grand et très puissant Olympique Lyonnais ». Avec A.R., à Lyon 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant