Montpellier : Jourdren, c'est une sanction

le
0
Montpellier : Jourdren, c'est une sanction
Montpellier : Jourdren, c'est une sanction
La titularisation de Jonathan Ligali, dimanche contre Lens, ne doit pas qu'à l'état d'esprit de la doublure de Geoffrey Jourdren. Il s'agit aussi d'une sanction à l'encontre de l'habituel titulaire, auquel Rolland Courbis reproche de dire trop de " conneries ".

Les premières déclarations de Rolland Courbis pour expliquer pourquoi Jonathan Ligali serait titulaire dimanche contre Lens (« Je le récompense pour tout le travail accompli et l'état d'esprit irréprochable. Les matchs de coupes non disputées à cause des éliminations sont ainsi compensés pour lui. ») laissaient penser que cette promotion ne devait qu’à l’état d’esprit et au travail exemplaires de la doublure de Geoffrey Jourdren. Mais l’entraîneur de Montpellier a précisé ensuite ses pensées. On a alors appris que cette décision résonnait aussi comme une sanction à l’encontre de l’habituel titulaire.

Courbis en veut notamment à Jourdren de dire trop de « conneries ». Il lui reproche aussi de ne pas toujours rester à sa place. « Ligali est récompensé de ses qualités, de son comportement, de donner un coup de main en CFA et de ne jamais dire de conneries ni dans le vestiaire, ni à la presse. Tant que je serai entraîneur de Montpellier, personne dans le vestiaire ne commandera. Ceux qui ne s'en rappellent pas, ils soignent leur amnésie. Cela n'empêche pas toute l'affection que j'ai pour mon vestiaire, Geoffrey y compris. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant