Montpellier et Grenoble enchaînent, Brive se rassure

le , mis à jour à 19:45
0

Au terme d'un scénario incroyable, Brive s'impose face à Castres (23-22). En perdant face à Montpellier (45-21), Agen s'enfonce vers la Pro D2 . Enfin, Grenoble a gagné face à La Rochelle (39-23) au cours d'une rencontre très agréable.

Les principaux enseignements

Brive domine Castres
Les deux équipes sortaient d’une défaite frustrante à l’extérieur. Manquant de réalisme, Brive s’était incliné à Grenoble pendant que Castres avait été surpris à Pau. Les Brivistes et les Castrais s’affrontaient pour espérer atteindre le Top 6. Avec cet objectif, une défaite était interdite. La première mi-temps a été très pauvre avec un long round d’observation. Urdapilleta a ouvert la marque pour Castres (7eme) avant de rajouter trois points avant la pause (37eme). Germain a réduit l’écart pour le CAB à la sirène (6-3). Au retour des vestiaires, le duel des buteurs s’est poursuivi. Germain a ajouté deux pénalités tandis que Caminati et Urdapilleta lui ont répondu. Le match est resté fermé et c’est le carton jaune de Caballero pours le CO qui l’a débloqué. Brive a sauté sur l’occasion et a marqué un essai par Jourdain suite à un maul bien organisé. Les hommes de Nicolas Godignon ont repris la tête au tableau d’affichage (13-12). Puis Combezou a pensé inscrire l’essai de la gagne pour les Castrais. Mais les Brivistes sont repartis dans le sens de la marche et Mignardi a redonné espoir à Brive. Gaëtan Germain a fait preuve de sang-froid pour réussir la transformation de la victoire. Après ce finish haletant, Brive s’impose (23-22) et met fin à deux mois de disette. Le CAB garde l’espoir de se qualifier pour les phases finales en remontant à la 8eme place. Le point de bonus défensif est amer pour les hommes de Cristophe Urios qui reste au pied du Top 6.

Grenoble confirme face à La Rochelle
Après sa difficile victoire face à Brive, Grenoble voulait enchaîner et régler certains détails qui lui ont fait défaut par le passé, comme l’indiscipline. La Rochelle devait relever la tête après sa défaite face au Stade Français. Ce sont les Rochelais qui sont les mieux rentrés dans la partie. Botia s’en est allé marquer le premier essai après un festival de Zack Holmes. Les deux équipes se sont ensuite neutralisées avec une pénalité de chaque côté. Trop timorés jusque-là, les Isérois se sont réveillés avec un bel essai de Wisniewski, profitant d’une belle séquence de ses avants après un ruck près de l’en-but. Tout le monde s’est alors dit que le score allait en rester là mais c’est sans compter sur les Grenoblois. Dès le coup d’envoi, le FCG a amorcé une contre-attaque pour inscrire un essai de de 80 mètres, à la suite d’un sublime offload de Rory Grice pour Xavier Mignot. Une première mi-temps très vivante au terme de laquelle les hommes de Fabrice Landreau sont revenus aux vestiaires avec l’avantage au score (20-10). Dès le début du second acte, malgré deux pénalités de Zack Holmes, Grenoble est reparti de plus belle. Jonathan Wisniewski a joué rapidement une pénalité et s’en est allé de son doublé. Quelques temps de jeu plus tard, Xavier Mignot a inscrit son deuxième essai de la soirée. L’écart était fait malgré l’essai de Forbes à la 71eme. Grenoble est allé marquer un nouvel essai signé Walter Desmaison. Au terme d’un match spectaculaire et intense, Grenoble s’impose avec le bonus offensif face à La Rochelle (39-23). Le FCG peut ainsi fêter le maintien et regarder devant. La Rochelle peut être déçu. Les hommes de Patrice Collazo auront été trop laxistes en défense et restent donc dans le ventre mou du classement (10eme).

Montpellier enchaîne face à Agen
Après son écrasante victoire face au Racing 92, Montpellier devait confirmer. Agen jouait lui son maintien. En cas de défaite, inutile de dire que la Pro D2 s’approcherait pour les Tarn-et-Garonnais. Le MHR a démarré pied au plancher ce match avec un essai de Spies dès la 6eme minute. Tout le monde pense alors que les hommes de Jake White allaient dérouler. Mais les Agenais, au courage, sont revenus grâce à un bel essai en coin d’Alexis Balès en filou qui a filé le long de la ligne de touche après un ruck. Catrakilis a redonné l’avantage aux Montpelliérains. Agen a fait bonne figure et accroché le quatrième au classement en rentrant aux vestiaires (7-10). En deuxième mi-temps, le MHR a montré un visage beaucoup plus conquérant. Bismarck du Plessis a allumé la première mèche en marquant un essai concluant un maul bien orchestré. Sept minutes plus tard, Agen a répondu et profité des errements montpelliérains. L’arbitre, Maxime Challon, a sifflé un essai de pénalité pour des fautes à répétition des Héraultais sur les mauls agenais. Montpellier s’est ensuite envolé en inscrivant quatre autres essais avec notamment un doublé de Nagusa et une deuxième réalisation de Bismarck du Plessis. Le dernier essai de Mchedlidze n’y changera rien. Agen perd largement à Armandie (45-21) et s’enfonce inexorablement vers la Pro D2. Montpellier enchaîne et grimpe à la 3eme place du Top 14.

Le tweet qui nous a fait marrer

La phrase à retenir

« Sur le plan comptable, nous avons assuré le maintien. C’est un ouf de soulagement. Nous allons pouvoir nous lâcher et advienne que pourra. » (Fabien Barcella - Grenoble au micro de Rugby +).

Le chiffre de la soirée

24. Comme le nombre de points marqués par Jonathan Wisniewski, étincelant ce soir et grand artisan de la victoire grenobloise.

Les résultats

Samedi 26 mars 2016

Racing 92 - Toulon : 20 - 21

Brive - Castres : 60-7

Grenoble - La Rochelle : 30-28

Agen - Montpellier : 21-16

20h45 : Pau - Oyonnax

Dimanche 27 mars 2016

16h15 : Bordeaux-Bègles - Clermont - Brive

20h00 : Toulouse - Stade Français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant